Bouxwiller, paroisse luthérienne : Différence entre versions

De Wiki-protestants.org, l'encyclopédie collaborative Protestante.
Aller à : navigation, rechercher
(Site Internet)
m (Changement de pasteur)
 
Ligne 10 : Ligne 10 :
 
| coordonnees = 48°49'28 N, 7°28'45" E
 
| coordonnees = 48°49'28 N, 7°28'45" E
 
| siteweb = ...
 
| siteweb = ...
| pasteur = Anne-Laure THALLINGER-LUSCHNAT
+
| pasteur = Lilian GERBER
 
| téléphone = 03.88.70.79.32
 
| téléphone = 03.88.70.79.32
| mail = [mailto:anne-laure.thallinger@wanadoo.fr Anne-Laure THALLINGER-LUSCHNAT]
+
| mail = ...
 
}}
 
}}
  

Version actuelle en date du 26 octobre 2012 à 18:13

Cet article est une ébauche, partagez vos connaissances en l’améliorant !
Paroisse luthérienne de Bouxwiller, Niedersoultzbach, Riedheim, Uttwiller
France France
  • Dénomination : Luthérienne
  • Membre de : Eglise Protestante de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine (EPCAAL)
  • Inspection de : Bouxwiller
  • Consistoire de : Bouxwiller
Lieu de culte
  • Ville : Bouxwiller
  • Adresse : 1 rue du 22 novembre
  • Coordonnées géographiques : 48°49'28 N, 7°28'45" E
Contacts
  • Pasteur(s) : Lilian GERBER
  • Téléphone : 03.88.70.79.32
  • Mail(s) : ...
  • Site Internet : ...



Présentation

Paroisse Luthérienne de Bouxwiller, 1 rue du 22 novembre 67330 Bouxwiller

La paroisse réformée de Bouxwiller est membre de

  • l'EPCAAL (Eglise Protestante de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine)
  • elle-même membre de l'UEPAL (Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine).


Lieux de culte

  • Bouxwiller : Place de l'Eglise
  • Bouxwiller : Hôpital Maison de retraite
  • Niedersoultzbach : rue de l'Eglise
  • Riedheim : Place de l'Eglise
  • Uttwiller : Eglise

Historique

L'église protestante de Bouxwiller se trouve à la place de l'ancienne «Niederkirch» qui n'était à l'origine qu'une chapelle dédiée à la Vierge. Le 29 mars 1613 cette vieille église est démolie: elle était trop petite et ne correspondait pas aux normes du culte luthérien. La nouvelle construction est la première église protestante construite en Alsace après la Réforme. Jusque dans les années 1960 elle présentait encore deux étages de galeries. Les bancs orientés vers la chaire et non vers l'autel donnent à la prédication une place centrale au culte. La chaire est antérieure à la construction de 1613. La loge seigneuriale (s'Firschteste weI) témoigne de la place et de l'autorité du prince dans l'Église.

L'orgue de Jean André Silbermann de 1778 a été merveilleusement restauré par Alfred Kern en 1968. Au 18" siècle, un «director musicae» était à l'œuvre ici. Aux grandes fêtes, des cantates rehaussaient les cuItes. Une passion était donnée le Vendredi Saint. Des artistes étrangers étaient engagés. Les peintures qui, sur les panneaux de la tribune représentent des scènes bibliques et allégoriques, remonteraient au 18ème siècle, mais n'ont pas pu être attribuées. Les sept cloches constituent probablement une des plus belles sonneries en Alsace.

Le Collège se trouvait jusqu'en 1884 dans le bâtiment du 188 siècle en face de l'église (actuelle Maison des associations). Il a été construit en 1750 en remplacement de l'édifice de 1612.

Le Musée du Pays de Hanau, place du château, présente de nombreux documents qui illustrent l'enracinement et l'influence du protestantisme dans la région (recueils de cantiques, souvenirs de baptême, livres de piété, etc.).

Le Musée judéo-alsacien (ancienne synagogue, Grand'Rue) mérite sa place à Bouxwiller. Depuis la fin du Moyen Âge, les juifs furent accueillis dans le comté. Le judaïsme alsacien fut longtemps rural. Restent les témoins dans les environs immédiats: les synagogues à Ingwiller, Weiterswiller, Pfaffenhoffen, Ringendorf, Dettwiller.

La maison à Oriel de 1599, 18 rue du Canal, était devenue en 1696 résidence du receveur ecclésiastique du comté.

La place du château est entourée du lycée (1884), de l'hôtel de ville (16581663) et de la halle aux blés qui abrite le Musée des techniques rurales de l'Alsace du Nord. Du haut du Bastberg, connu aussi comme lieu mythique de réunion des sorcières, la vue embrasse une cinquantaine de villes et de villages. Cette colline de 320 mètres est entourée de légendes. Pour signifier au monde le salut du Christ, le pasteur Fritz Guemer y fit ériger une croix en 1960.

L'église simultanée* de Riedheim date de 1746. La nef de l'église d'Uttwiller date de 1785. Le premier culte dans la nouvelle église de Niedersoultzbach eut lieu le 1 e, janvier 1826. "

Marie Hart (1856-1924), poétesse dialectophone de Bouxwiller. exprime finement les joies et les conflits des gens dans leur petit environnement de la fin du 19' et du début du 20" siécle. Charles-Henri Schattenmann (1785-1869) est à la tête de l'administration des Mines de Bouxwiffer au 19' siécle. 1/ a dirigé la «Société anonyme des exploitants des mines d'alun et de vitriol », du site de la Reidt, une grande entreprise chimique et il a beaucoup œuvré pour la modernisation de l'agriculture. Jean Hoeffel (1850-1939), médecin, maire de Bouxwiffer de 1884 à 1918, membre du Consistoire supérieur' de l'ECAAL, a été député de la circonscription de l'Alsace Bossue.


Site Internet

Présentation de l'église,de ses cloches et de ses orgues sur YouTube en 16 vidéos de quelques minutes chacune.

  • Pour les cloches :voir les vidéos N°162 à 174 sur www.youtube.com/campanophile67
  • Pour les orgues : voir les vidéos N°159 à 161 sur www.youtube.com/campanophile67

Exemples : http://www.youtube.com/campanophile67#p/u/6/TgQcrW5QZKE

http://www.youtube.com/campanophile67#p/u/8/VhA6tUhPb34 et http://www.youtube.com/campanophile67#p/u/39/MoSptc1iN8g

Administration