Compagnie de la Marelle : Différence entre versions

De Wiki-protestants.org, l'encyclopédie collaborative Protestante.
Aller à : navigation, rechercher
(Création de la page)
 
(Rajout d'informations)
Ligne 11 : Ligne 11 :
 
*[[2007]] : '''Le manuscrit du Saint-Sépulcre'''
 
*[[2007]] : '''Le manuscrit du Saint-Sépulcre'''
 
*[[2008]] : '''Le clandestin et son Van Gogh''', qui raconte l’histoire d’un clandestin débarquant en Europe, et se retrouve gardien d’un musée qui expose les œuvres d’un peintre que la célébrité n’a pas encore atteint…
 
*[[2008]] : '''Le clandestin et son Van Gogh''', qui raconte l’histoire d’un clandestin débarquant en Europe, et se retrouve gardien d’un musée qui expose les œuvres d’un peintre que la célébrité n’a pas encore atteint…
 +
*[[2009]] : '''Les Fourberies de Calvin''', spectacle où les disciples de Calvin rient d'eux-mêmes, de leur histoire... et de leurs ancêtres.
  
 
==Administration==
 
==Administration==

Version du 8 août 2009 à 23:07

La Compagnie de la Marelle est une compagnie de théatre suisse dont les créations veulent faire ressentir la présence de Dieu dans la vie de ses personnages, leurs chemins de foi, leurs chemins de doute, leur désespoir ou leur confiance

Historique

La Compagnie de la Marelle a été crée en 1982 par Jean Chollet.

Créations

  • 1998 : Ecclesiastic Park, d’après Jean-Marc Chappuis
  • 2001 : Adam et Eve côté jardin, d’après Mark Twain.
  • 2004 : Questiondieu.com
  • 2006 : L’été indien
  • 2007 : Le manuscrit du Saint-Sépulcre
  • 2008 : Le clandestin et son Van Gogh, qui raconte l’histoire d’un clandestin débarquant en Europe, et se retrouve gardien d’un musée qui expose les œuvres d’un peintre que la célébrité n’a pas encore atteint…
  • 2009 : Les Fourberies de Calvin, spectacle où les disciples de Calvin rient d'eux-mêmes, de leur histoire... et de leurs ancêtres.

Administration

Compagnie de la Marelle, ch. de la Chapelle 10, Vernand Bel-Air, CH-1033 Cheseaux-sur-Lausanne


Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

Notes et références