Duntzenheim, paroisse luthérienne

De Wiki-protestants.org, l'encyclopédie collaborative Protestante.
Révision de 28 décembre 2007 à 15:58 par Holcroft (discussion | contributions) (Historique)

(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Cet article est une ébauche, partagez vos connaissances en l’améliorant !
Paroisse luthérienne de Duntzenheim (Hohfrankenheim)
France France
  • Dénomination : Luthérienne
  • Membre de : Eglise Protestante de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine (EPCAAL)
  • Inspection de : Bouxwiller
  • Consistoire de : Schwindratzheim
Lieu de culte
Contacts
  • Pasteur(s) : ...
  • Téléphone : 03.88.70.57.16
  • Mail(s) : ...
  • Site Internet : ...



Présentation

Paroisse luthérienne de Duntzenheim, 2 place de l'Eglise, 67270 Duntzenheim

La paroisse luthérienne Duntzenheim est membre de

  • l'EPCAAL (Eglise Protestante de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine)
  • elle-même membre de l'UEPAL (Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine).


Lieux de culte

  • Duntzenheim
  • Hohfrankenheim

Historique

Comme Furchhausen, Ingenheim et Waltenheim, sur la rive droite de la Zorn dans le Kochersberg, ce village faisait aussi partie jusqu'à la Révolution du Pays de Hanau protestant.

L'église actuelle de Duntzenheim date de 1883 et remplace l'église ancienne qui menaçait ruine. Les étages inférieurs du clocher remontent à 1680. Les vitraux sont des copies des célèbres «quatre apôtres» de A Dürer : Jean et Pierre, Marc et Paul sont regroupés autour de la Bible. Des tableaux modernes de Christophe Wehrung (1993) les complètent, symbolisant les sacrements de la sainte cène et du baptême.

Les inscriptions sur les pierres tombales de l'ancien cimetière autour de l'église témoignent des souffrances et des espérances des croyants du village. Elles évoquent des faits précis vécus par les défunts. L'une d'elles rappelle même un crime dont fut victime un jeune homme.

  • HOHFRANKENHEIM

L'église est bâtie sur le site d'une nécropole mérovingienne. La nef date de 1683. Les épais murs du clocher roman reposent sur les fondations d'une tour de garde romaine. La voûte du chœur est en berceau: amorce de chapiteaux marquée par des motifs de frise géométriques. Le vitrail du chœur fut réalisé par les ateliers Labouret de Paris, comme le vitrail de la chapelle du Neuenberg à Ingwiller. Il représente dans la mandorle le Christ en gloire bénissant le monde. À cette bénédiction répond la louange des anges.


Source : Protestants d'Alsace et de Moselle. Lieux de mémoire et de vie. Ed Oberlin/saep

Site Internet

...

Administration