Evangélique

De Wiki-protestants.org, l'encyclopédie collaborative Protestante.
Révision de 2 octobre 2007 à 18:34 par Holcroft (discussion | contributions) (Nouvelle page : ==Les Évangéliques== "Les Églises évangéliques tiennent leurs origines de différents mouvements réformateurs protestants du XVIe siècle, en particulier anabaptistes. D'une m...)

(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Les Évangéliques

"Les Églises évangéliques tiennent leurs origines de différents mouvements réformateurs protestants du XVIe siècle, en particulier anabaptistes. D'une manière générale, ces Églises ont la particularité de ne reconnaître comme membres que celles et ceux qui font profession de foi en Jésus-Christ et qui, en demandant le baptême, font un acte volontaire et personnel de repentance et de foi.

Pour cette raison, les Églises évangéliques ne pratiquent pas le baptême des petits enfants. Ce sont des Églises de professants, se distinguant sur ce point des Églises multitudinistes.

Par ailleurs, les évangéliques se réclament des grands principes de la Réforme, en particulier le salut par la grâce reçue dans la foi et la "sola scriptura : parole inspirée de Dieu, l'Écriture est l'autorité unique et suffisante sur le plan théologique.

Dès le début de leur histoire, les évangéliques ont affirmé avec force le principe de la séparation des Églises et de l'État.

Ils accordent également autant d'importance à l'évangélisation qu'à l'action sociale : chaque Église est appelée à discerner les lieux de témoignage et de service appelant un ministère diaconal.

Les Églises évangéliques peuvent être organisées selon différents principes (congrégationaliste, presbytérien-synodal, etc.).

Églises évangéliques (autres que pentecôtistes) membres de la FPF:

  • L'Armée Du Salut (ADS) L'Armée Du Salut fut créée en Angleterre en 1878 par un pasteur méthodiste : William Booth. Elle devint plus tard indépendante de l'Église méthodiste. Église de la rue, cette congrégation religieuse compte en France 950 membres salutistes et 106 officiers, dont 60 femmes. Elle compte 34 postes d'évangélisation. Sa mission : l'annonce de l'Évangile de Jésus-Christ et le soulagement en son nom, sans distinction aucune, des détresses humaines se trouvent résumés dans son slogan "Soupe, Savon, Salut". L'Armée du Salut, organisation internationale présente dans 89 pays, est membre du Conseil oecuménique des Églises (COE) et de la Conférence des Églises européennes (KEK). Siège : 60, rue des Frères Flavien - 75020 Paris Tel. : 01 43 62 25 00 - Fax. : 01 43 62 25 56
  • La Fédération des Églises Évangéliques Baptistes de France (FEEBF) Voir notice
  • L'Union des Églises Évangéliques Libres (UEEL) L'Union des Églises Évangéliques Libres a vu le jour en 1849 ; elle regroupait d'une part des Églises d'origine réformée qui souhaitaient avoir une base doctrinale ferme et claire, d'autre part des communautés indépendantes issue d'un travail d'évangélisation. Elle totalise aujourd'hui 2 500 membres, 56 paroisses et 43 pasteurs. Elle est de type presbytérien-synodal. Elle est membre de la Fédération internationale des Églises libres. Siège : 12 rue Claude Perrault - 31500 Toulouse Tél. : 05 61 26 06 18 - Fax : 05 75 40 83 65"

Tiré de la brochure "Pour dialoguer", éditée par la Fédération Protestante de France en automne 2000.

• La Communion d’Églises Protestantes Évangéliques (CéPéE) est membre de la FPF depuis l'Assemblée générale de mars 2006. • L' Union des Fédérations Adventistes de France (UFA) également.