Lohr, paroisse luthérienne

De Wiki-protestants.org, l'encyclopédie collaborative Protestante.
Révision de 19 février 2019 à 16:39 par Cg67000 (discussion | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Cet article est une ébauche, partagez vos connaissances en l’améliorant !
Paroisse luthérienne de Lohr
France France
  • Dénomination : Luthérienne
  • Membre de : Eglise Protestante de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine (EPCAAL)
  • Inspection de : La Petite Pierre
  • Consistoire de : La Petite Pierre
Lieu de culte
  • Ville : Lohr
  • Adresse : 15 rue d'Ottwiller
  • Coordonnées géographiques : 48°51'38" N, 7°14'15" E
Contacts
  • Pasteur(s) : Sarah SARG
  • Téléphone : 03.88.00.60.71
  • Mail(s) : ...
  • Site Internet : ...



Présentation

Paroisse luthérienne de Lohr, 15 rue d'Ottwiller 67290 Lohr

La paroisse luthérienne de Lohr est membre de

  • l'EPCAAL (Eglise Protestante de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine)
  • elle-même membre de l'UEPAL (Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine).


Lieux de culte

  • Lohr : Eglise
  • Petersbach : Eglise protestante
  • La Petite Pierre : Eglise simultanée

Historique

  • LOHR

Quand, du temps des comtes palatins et de la Réforme, Lohr était encore le siège d'une prévôté, il s'y trouvait une très vieille église romane à tour ronde des 10' et 11' siècles. Le simultaneum* y avait été décrété, mais, par manque de paroissiens catholiques, le prêtre de Siewiller n'y disait une messe qu'une fois l'an. Cette ancienne église fut remplacée en 1877-78 par l'édifice actuel. Le vitrail à l'éffigie de Luther* a été acquis en 1917 pour le 400' anniversaire de la Réformation. De loin, derrière le portrait, le réformateur salue la Wartburg, hautlieu du protestantisme.

  • PETERSBACH

Avant d'être vendu en 1586 au comte Jerrihans de La Petite-Pierre, le village appartenait aux seigneurs de Fénétrange qui y introduisirent la Réforme en 1556. En 1561, Petersbach était qualifié de « village welche », nom qui a disparu avec les patronymes français au 17' siècle (Noiret, Messager, Conti, Metrin, etc...) et avec l'assimilation des réformés par les luthériens.

Ce n'est qu'en 1747 que le simultaneum* fut introduit dans l'église du bas du village. Celui-ci durera jusqu'au 18 novembre 1866, quand les protestants inaugurèrent leur nouvelle église dans le « Oberdorf ». En réaction contre le rationalisme ambiant est née à Petersbach la secte des «Hausknechtianer» qui eut des adeptes dans les villages de l'Alsace Bossue et du Pays de Hanau. En 1840, le pasteur Hausknecht fut condamné à la prison, suite à l'intervention du président du Directoire dénonçant son enseignement apocalyptique. Le mouvement du réveil* luthérien du 19' siècle a également atteint Petersbach. Deux jeunes gens, Georg Hoeltzel (1850-1877) et Georg Schmitt (18481878) sont partis au séminaire de la mission de Hermannsburg, en Allemagne du Nord, pour se préparer à leur envoi en mission outre-mer. Ils sont malheureusement morts jeunes, le premier dans le Wisconsin aux USA, le second en Afrique du Sud.

Dans la mémoire de la paroisse est resté présent également le souvenir du prince héritier Frédéric Guillaume de Prusse, futur empereur Frédéric III. Quand, en 1875 il fallait payer le nouvel orgue de l'église protestante, il manquait 577 marks. Les édiles de Petersbach se sont alors adressés directement au prince à Berlin, lui rappelant que, pendant la guerre de 1870, il avait établi son quartier général pendant plusieurs jours dans une maison de Petersbach. Le prince répondit favorablement ; le solde fut réglé (sur les fonds de l'État).


Source : Protestants d'Alsace et de Moselle. Lieux de mémoire et de vie. Ed Oberlin/saep

Site Internet

...

Administration