Sarrebourg, paroisse réformée : Différence entre versions

De Wiki-protestants.org, l'encyclopédie collaborative Protestante.
Aller à : navigation, rechercher
m (Changement de pasteur)
m (Changement de pasteur)
Ligne 9 : Ligne 9 :
 
| coordonnees = 48°44'13" N, 7°03'35" E
 
| coordonnees = 48°44'13" N, 7°03'35" E
 
| siteweb = ...
 
| siteweb = ...
| pasteur = ...
+
| pasteur = Eliane STENGEL
 
| téléphone = 03.87.03.12.11
 
| téléphone = 03.87.03.12.11
 
| mail = ...}}
 
| mail = ...}}

Version du 26 octobre 2012 à 07:10

Paroisse Réformée de Sarrebourg
France France
  • Dénomination : Réformée
  • Membre de : Eglise Protestante Réformée d'Alsace et de Lorraine (EPRAL)


  • Consistoire de : Metz
Lieu de culte
  • Ville : Sarrebourg
  • Adresse : 12 Avenue Joffre
  • Coordonnées géographiques : 48°44'13" N, 7°03'35" E
Contacts
  • Pasteur(s) : Eliane STENGEL
  • Téléphone : 03.87.03.12.11
  • Mail(s) : ...
  • Site Internet : ...



Cet article est une ébauche, partagez vos connaissances en l’améliorant !

Présentation

Paroisse réformée de Sarrebourg, 12 Avenue Joffre 57400 Sarrebourg

La paroisse réformée de Sarrebourg est membre de

  • l'EPRAL (Eglise Protestante Réformée d'Alsace et de Lorraine)
  • elle-même membre de l'UEPAL (Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine).


Lieux de culte

Historique

Sarrebourg

L'ancienne ville de garnison de Sarrebourg tient son nom de la rivière qui la traverse, la Sarre. Longtemps, les rares protestants qui y vivaient étaient rattachés à l'une des paroisses réformées de la région, comme la paroisse historique de Lixheim. Ce n'est qu'en 1847 qu'une paroisse fut créée à Sarrebourg ; Lixheim en devint une annexe au milieu du 20e siècle, après le départ de son dernier pasteur.

Des protestants disséminés habitent plusieurs localités de la région : à Imling, à Réding ... La desserte de la diaspora du pays de Dabo a souvent été partagée, selon les circonstances, entre la paroisse réformée de Sarrebourg et la paroisse luthérienne de Phalsbourg.

Une première église protestante fut érigée en 1863 à l'emplacement actuel de la banque Sogenal, rue du président Schumann. Après la guerre de 1870, de nombreux Allemands, surtout fonctionnaires et militaires, augmentèrent sensiblement la population protestante de la ville. Une nouvelle église de style néo-gothique fut alors construite (avenue Joffre) après la pose de la première pierre le 9 août 1896. Elle reçut le nom d'église du Christ. Au-dessus du portail se dresse une statue représentant le Christ, les mains tendues en avant, copie de l'œuvre monumentale du sculpteur danois Thorwaldsen dont l'original se trouve à Rome. À l'intérieur, on a prévu une loge spéciale pour l'empereur d'Allemagne. La Bible qui se trouve sur la table de communion est un cadeau personnel de l'impératrice et la grande cloche porte le nom de « Kaiser Glocke », cloche de l'empereur.

Lixheim

Le village, créé en 1608 par le prince électeur palatin Frédéric IV pour accueillir des protestants de langue française originaires principalement du duché de Lorraine, fut vendu en 1623 à Henri II, duc de Lorraine. Celui-ci retira, comme il l'avait fait à Phalsbourg, les faveurs qui avaient été accordées aux protestants réformés. Ils durent restituer aux catholiques l'église conventuelle, mais furent autorisés à construire un temple à leurs frais. Lixheim ne fut rattaché au Royaume de France qu'en 1766, mais l'édit de Révocation de 1685 fut appliqué dès le début. Le temple fut détruit et le pasteur fut chassé. Les réformés de Lixheim, en bute à de nombreuses vexations, durent faire preuve de courage et de patience pour défendre fidèlement leur présence jusqu'à l'aube du 19e siècle.

Une paroisse fut recréée en 1801 ; le temple et le presbytère occupent l'ancien couvent des Bénédictins, transformé en 1795. Un clocher fut ajouté à l'ensemble en 1805 ; au-dessus de la porte d'entrée on a placé une croix sculptée et gravé une parole dans la pierre : « Aimez Dieu et votre prochain ». Depuis 1955, la paroisse est desservie par le pasteur de Sarrebourg.

Les maisons et les monuments de la rue principale témoignent de la gloire passée du village.

La situation de dissémination des protestants dans la région amena la Société de secours pour les protestants disséminés (Gustav-Adolf-Verein) à construire à Lixheim une imposante maison qui devait servir à héberger des jeunes pour des séjours catéchétiques de préparation à la confirmation. Inauguré en 1904, ce foyer des confirmands (Konfirmandenheim) rendit de grands services, mais la situation changea profondément après 1918 et la maison dut être fermée. Après quelques essais pour lui trouver une autre destination dans le cadre du travail de jeunesse de l'Église, elle a été transformée en logements sociaux.

Personnalités

Georg Wickenhauer

Georg Wickenhauer, dit Musculus (1497-1563) est né à Dieuze, actuellement en Moselle et situé au 16e siècle sur la frontière linguistique entre le français et l'allemand. En 1512, il entra comme moine au couvent des Bénédictins de Lixheim où il connut les écrits du réformateur Martin Luther et commença à diffuser ouvertement son message. Il quitta le couvent en 1527 et se réfugia à Strasbourg où il se maria à la fin de la même année. Il y commença un apprentissage de tisserand, avant de devenir prédicateur à Dorlisheim et diacre de Matthieu Zell à la cathédrale de Strasbourg en 1528. Appelé en 1531 à Augsbourg, il contribua à introduire la Réforme en cette ville. Suite à l'Intérim de 1548, il partit pour Berne, en Suisse, où il resta jusqu'à sa mort. Il y enseigna la théologie et publia de nombreux commentaires bibliques qui ont marqué des générations de théologiens réformés.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Site Internet de la paroisse : ...

Bibliographie

  • Protestants d'Alsace et de Moselle : lieux de mémoire et de vie / sous la dir. d'Antoine Pfeiffer.- Ingersheim : Saep ; Strasbourg : Oberlin, 2006

Notes et références


Administration