Saverne, paroisse luthérienne

De Wiki-protestants.org, l'encyclopédie collaborative Protestante.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article est une ébauche, partagez vos connaissances en l’améliorant !
Paroisse luthérienne de Saverne
France France
  • Dénomination : Luthérienne
  • Membre de : Eglise Protestante de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine (EPCAAL)
  • Inspection de : Bouxwiller
  • Consistoire de : Dettwiller
Lieu de culte
  • Ville : Saverne
  • Adresse : 25 route de Paris
  • Coordonnées géographiques : 48°44'22" N, 7°21'45" E
Contacts
  • Pasteur(s) : Pierre KOPP
  • Téléphone : 03.88.91.61.28
  • Mail(s) : Pierre Kopp
  • Site Internet : ...



Présentation

Paroisse luthérienne de Saverne, 25 route de Paris, 67700 Saverne

La paroisse luthérienne de Saverne est membre de

  • l'EPCAAL (Eglise Protestante de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine)
  • elle-même membre de l'UEPAL (Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine).


Lieux de culte

  • ...


Historique

Saverne, propriété de l'évêque de Strasbourg, était devenue résidence de l'évêque depuis qu'il avait perdu la ville impériale de Strasbourg. La Réforme n'a donc pas pu prendre pied dans la ville. En 1525 sont cependant connus les noms de quelques partisans de la Réforme : Jacques Fontanus, Jean Rebmann, Jacques Itzstein.

Aux bouleversements de la Réforme s'ajoutèrent de violents mouvements sociaux, notamment la guerre des Paysans en avril-mai 1525. Toute la paysannerie, depuis le Sundgau jusqu'à Wissembourg et Sarreguemines, se dressa contre les seigneurs laïcs et ecclésiastiques. Le duc Antoine de Lorraine (de la famille des Guise), craignant pour son propre duché et appelé à l'aide par certains seigneurs alsaciens, réunit une armée de mercenaires et se mit en marche vers l'Alsace. Un groupe de paysans (environ 20000) sous la direction de Erasmus Gerber avait occupé Saverne. Mais l'approche de l'armée lorraine les paralysa. Un autre groupe d'environ 5000 hommes accourut à son secours, mais fut massacré à Lupstein. Découragés, les occupants de Saverne se rendirent au duc de Lorraine. Mais, sortant désarmés de la ville, ils furent massacrés le 18 mai dans un effroyable carnage: il y eut 18000 morts. Saverne devint un des pôles de la Contre-Réforme et de la restauration catholique en Alsace.

Ce n'est qu'au 19e siècle que de rares protestants s'implantent dans la ville. Au début, ils font partie de la paroisse de Dettwiller. En 1846, la Société d'évangélisation créée en 1842 à Strasbourg, ouvre un poste à Saverne. Ceci conduit à la création de la paroisse protestante de Saverne le 14 février 1851 En 1807, il n'y avait que 4 protestants à Saverne; en 1848, ils sont 274. Cette augmentation est essentiellement due à l'immigration d'ouvriers allemands auxquels avait fait appel l'industriel Goldenberg pour son usine du Zornhof. En 1895, on comptait 2099 protestants pour 5875 catholiques. Une deuxième croissance est due pour une grande partie à l'importante garnison allemande stationnée dans la ville. La foi évangélique a certainement nourri la philanthropie du patronat protestant: les Goldenberg, les Haemmerlin et autres qui ont contribué à l'essor de la paroisse protestante de Saverne.

L'église, inaugurée en 1897, fut restaurée pour le centenaire en 1997. À la chaire, réalisée par l'ébéniste Klem de Colmar, on trouve les 4 symboles décrits dans Ézechiel 1, 5-10 : tête d'homme, tête de lion, tête de taureau, tête d'aigle, soit fils de l'homme, roi, grand prêtre et prophète. À l'autel, les 12 colonnes symbolisent les 12 apôtres. L'orgue pneumatique Walcker de 1897 fut restauré en 1997. L'important foyer voisin fut inauguré en 1959.


Site Internet

...

Administration