Avortement

De Wiki-protestants.org, l'encyclopédie collaborative Protestante.
Aller à : navigation, rechercher

"En 1979, au nom de ses convictions chrétiennes, la Fédération protestante de France a soutenu la Loi Veil. Et dès 1971 et 1973, elle demandait une loi permettant le recours à l'interruption médicale de grossesse en cas de problème maternel ou foetal majeur. Il s'agissait alors non de justifier l'avortement mais d'admettre qu'il puisse être, dans certains cas, un moindre mal...

Le texte de la FPF du 27 mai 1973

Le Conseil de la Fédération Protestante s’est prononcé en faveur de l'interruption de la grossesse dans des cas limités parmi lesquels en mars 1971 il mentionnait à titre d'exemple les suivants : poursuite d'une grossesse menaçant gravement à court terme la santé physique ou mentale de la mère ou celle de l'enfant à naître, grossesse résultant de viol ou d'inceste, mineure de moins de seize ans. Il reconnaît aujourd'hui que les menaces à long terme, ainsi que les déficiences économiques, sociales ou psychiques devraient aussi être prises en compte : seules en effet les privilégiées peuvent recourir à l'avortement sans danger et dans l'impunité, alors que d'autres y laissent leur santé et parfois leur vie.

Depuis lors

La Fédération Protestante a admis en son sein des Eglises qui ont manifesté leurs réticences à la Loi Veil, et qui ne sont pas en accord avec les déclarations de la Fédération de 1973 et 1979..."[1]

Références

  1. Voir le texte complet de la Commission d'Ethique de la Fédération protestante de France.

Les déclarations de la FPF et de ses Eglises membres dans Documentation, mot-clé : avortement

Pour approfondir, consulter le dossier "avortement"