Barr, paroisse luthérienne

De Wiki-protestants.org, l'encyclopédie collaborative Protestante.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article est une ébauche, partagez vos connaissances en l’améliorant !
Paroisse luthérienne de Barr
France France
  • Dénomination : Luthérienne
  • Membre de : Eglise Protestante de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine (EPCAAL)
  • Inspection de : Dorlisheim
  • Consistoire de : Barr
Lieu de culte
  • Ville : Barr
  • Adresse : 8 rue de l'Eglise
  • Coordonnées géographiques : 48°24'32" N, 7°26'56" E
Contacts



Présentation

Paroisse luthérienne de Barr, 8 rue de l'Eglise 67140 Barr

La paroisse luthérienne de Barr est membre de

  • l'EPCAAL (Eglise Protestante de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine)
  • elle-même membre de l'UEPAL (Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine).


Lieux de culte

  • Barr, Eglise Saint Martin

Historique

  • BARR

L'ancien centre administratif du bailliage strasbourgeois est chef lieu de canton. Au 1ge siècle, la présence de nombreuses usines (filature, fabrication de chaussons, tanneries) en avait fait une ville industrielle. Aujourd'hui, elle essaie grâce aux services, à la viticulture et au tourisme, d'échapper au rôle de commune-dortoir. La population compte 25 % de protestants et 10 % de musulmans.

Les deux églises sont placées sous le vocable de Saint-Martin : la catholique, située dans la vallée, a été inaugurée en 1827, la protestante qui domine la localité depuis le Kirchberg, remonte au Moyen Âge. La tour présente trois niveaux romans avec décor de têtes, entrelacs et billettes, et un étage en gothique tardif. La nef a été reconstruite en 1852. Autour de l'orgue Stiehr, classé monument historique, sont organisés les concerts du jeudi soir en été. La tour conserve trois dalles funéraires, dont celle de Nicolas Ziegler, seigneur de Barr. Dans la sacristie qui sert d'oratoire, la chaire et l'autel proviennent de l'ancienne nef et datent du 17' siècle. L'Hôtel de ville conserve un pan de mur, vestige du château-fort du 13' siècle. Le bâtiment a été reconstruit en 1640 en style renaissance par la ville de Strasbourg comme centre administratif. Le pignon à volutes porte les statues de la justice, de la paix et de la tempérance. La place est encadrée par plusieurs bâtiments du 18e siècle.

Le Musée de la Folie Marco, dont l'avant-corps cintré domine le vignoble, a été construit en 1763 par le bailli Félix Marco et légué à la ville par les derniers propriétaires, les frères Schwartz, à charge d'en faire un musée. La paroisse y a déposé ses étains du 18e siècle, visibles au deuxième étage.


  • Personnalités

La famille Dietz. L'ancêtre s'installa à Barr en 1600. JeanJacques, maire de Barr de 18161839, y créa la première industrie textile. Charles Frédéric, son fils, industriel, maire de 1848 à 1871, est à l'origine de la modernisation de la ville. On lui doit la reconstruction de l'église en 1852.

La famille Nessler. Charles Ferdinand Nessler fut pasteur de Barr de 1848 à 1883, son fils Victor était musicien et compositeur, sa fille Mathilde épousa l'écrivain Édouard Schuré.

Richard Hartmann, né en 1809 à Barr d'où i/ partit comme ouvrier taillandier, fonda à Chemnitz une puissante industrie mécanique, l'une des plus grandes entreprises d'Europe. fi fut un grand bienfaiteur de la ville de Barr et de la paroisse protestante.

Bibliographie

  • Protestants d'Alsace et de Moselle, Lieux de mémoire et de vie. Ed Oberlin/Saep

Site Internet

Administration