Bordeaux, église baptiste de Bordeaux Caudéran

De Wiki-protestants.org, l'encyclopédie collaborative Protestante.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article est une ébauche, partagez vos connaissances en l’améliorant !
église baptiste de Bordeaux Caudéran
France France


Lieu de culte
Contacts



Présentation

Eglise baptiste de Bordeaux Caudéran, 14 rue Soubiras, 33200 Bordeaux

L'église baptiste de Bordeaux Caudéran est membre de

Historique de l’Eglise baptiste de Bordeaux-Caudéran

L'histoire de l'Eglise baptiste de Bordeaux commence en août 1975 avec l'arrivée dans la cité aquitaine du pasteur Gene Phillips et de sa famille. Rapidement un premier local est aménagé rue Bernard Adour, dans le quartier de Cauderan du côté ouest de la ville. Une étude biblique régulière et un club d'enfants sont organisés, puis la nécessité d'un culte dominical s'impose. Le premier aura lieu en avril 1977 et rassemblera 25 personnes.

Le poste de la Mission Intérieure Baptiste (MIB) est officiellement inauguré le 1er octobre 1978, avec 23 membres, en présence du président de la Fédération des Eglises Evangéliques Baptistes de France (FEEBF), le pasteur André Thobois, et du pasteur Hal Lee, directeur en France de la mission américaine (SBC) dont dépendent les Phillips. Le travail d'évangélisation continuera et s'orientera aussi vers les étudiants grâce au ministère de Stève Webster venu aider les Philipps de janvier 1979 à juillet 1980. Un éthiopien fut le premier baptisé et en mars 1979 eurent lieu les premiers baptêmes de français.

En 1983 le pasteur Georges Bonneau et son épouse viennent à Bordeaux, prendre une retraite qui sera très active. Georges Bonneau deviendra le pasteur-adjoint. Monsieur et madame Bonneau poursuivront leur activité inlassable jusqu'en 1993.

Dès 1981 toute l'assemblée cherche la volonté du Seigneur pour des locaux plus adaptés. La réponse se révèle en 1983 avec la découverte d'une ancienne usine de métallerie, dans le même secteur de Caudéran, mais à l'autre extrémité, vers le nord-ouest de la ville de Bordeaux. Cette propriété, représentant un terrain de 1850m2 avec un bâtiment de 850m2, est acquise assez rapidement, en mai 1984, pour un peu moins de 100 000 € grâce à l’aide de nos amis d’outre atlantique. Un important travail de restructuration du bâtiment commence alors selon les plans d'un architecte de Grenoble, monsieur Berthet. Plusieurs équipes internationales vinrent, à leurs frais, participer au chantier à côté des membres et amis de l'Eglise. C’est ainsi qu’en 1985, 12 équipes américaines se succédèrent. La première phase des travaux s'acheva en mai 1986 , avec une première salle utilisable. L'assemblée quitte alors définitivement les locaux initiaux de la rue Bernard Adour. En Mai 1985 l'équipe pastorale s'élargit avec l'arrivée de Eddy et Debbie Cox. En avril 1987, quelques pièces annexes et le hall d'entrée (environ 75m2) sont achevés, le hall servira provisoirement pour la célébration du culte. En mars 1988 la famille Philipps emménage dans le presbytère flambant neuf. Enfin, en Octobre 1989 la chapelle de 175m2 est achevée. Tous ces travaux furent menés sans jamais abandonner les activités de témoignage et d'évangélisation. La qualité des locaux permet de bénéficier aujourd'hui d'un remarquable outil de travail et particulièrement d'offrir à des personnes handicapées un lieu évangélique totalement accessible.


Gène Philipps et son épouse quitteront Bordeaux en 1992. Christian et Natcha Helmlinger viendront cet été là prendre le relais pastoral. Leur arrivée correspondra aussi à celle d'une nouvelle génération de familles qui viendront se greffer sur l'assemblée existante. Sous la houlette de Christian Helmlinger et avec le soutien pendant quelques mois d'un missionnaire néo-zélandais, Gary Wheatherhead, l'Eglise s'engagera dans quelques formes importantes de témoignage : Mission Monde 1995, avec Billy Graham, une grande exposition biblique inter-églises dans la galerie d'un centre commercial. En septembre 1996, le décès tragique du pasteur Helmlinger marquera profondément l'Eglise, suscitera des questionnements sans réponse, mais sans jamais parvenir à la décourager. Le pasteur Samuel Perreira et son épouse Ilda, missionnaires en Afrique en congés à Bordeaux, accepteront d'accompagner l'Eglise jusqu'à l'été 1997. Richard et Gwenyth Gelin seront alors appelés par l'assemblée pour poursuivre l'œuvre. Ils s'installeront à Bordeaux, l'été 1998. En 2006, le couple Gelin part pour Paris où Richard est appelé par l'Eglise baptiste de l'Avenue du Maine dans le quatorzième arrondissement pour y exercer le ministère pastoral. L'Eglise reste alors un an sans pasteur et maintient ses activités régulières avec l'aide du pasteur et aumônier militaire Michel Audo à Biscarosse.

En septembre 2007, le pasteur Micaël Razzano, appelé par l'assemblée, prend soin de l'Eglise secondé par son épouse Liesbeth. Un partenariat avec la Mairie de Bordeaux et le Consulat des Etats-Unis à l'occasion d'une exposition sur Martin Luther King organisée par l'Eglise, permet des ouvertures sur la ville, en particulier sur le secteur de Caudéran. Des panneaux signalétiques "Eglise Protestante Baptiste" sont apposés par les services municipaux. En lien avec son nouveau site internet, l'Eglise se dote d'un blog. Elle organise le tout premier parcours Alpha classique sur Bordeaux qui en annonce bien d'autres. Elle se lance aussi dans plusieurs actions d'évangélisation : café-théo, dîner-concert, concerts de la chorale de l'Eglise etc. Des baptêmes ont lieu chaque année. L'Eglise grandit, se structure et plusieurs travaux de réfection du bâtiment sont entrepris (toiture, entrées, électricité, mise au norme incendie, WC handicapé, assainissement, peinture etc.)

En septembre 2015, le pasteur Vicken Aznavourian est choisi pour remplacer Micaël Razzano, nouvellement nommé secrétaire général des GBU. En s'appuyant sur un Conseil d'Eglise renouvelé, il installe progressivement un nouveau mode de fonctionnement : des diacres sont nommés pour diriger les principaux espaces de service de l'église : accueil, louange, enfance et jeunesse, intercession, travaux, communication. Une vaste opération de mise en conformité des locaux et de rénovation est lancée à l'automne 2016 : la fidélité des paroissiens, mais aussi celle des amis plus lointains, permettra de rénover le réseau électrique et d'installer un système de chauffage fonctionnel. Sous l'impulsion de Mustapha Aliouat, des travaux sont effectués pour permettre l'accessibilité de l'église : objectif accessibilité totale en 2019 ! Un nouveau logo, un slogan, un site internet : l'église change de visage et se renouvelle pour être toujours plus présente au monde !

Lieux de culte

  • Bordeaux : 14 rue Soubiras

Historique

A compléter

Architecture

A compléter

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

Notes et références


Administration