Clonage

De Wiki-protestants.org, l'encyclopédie collaborative Protestante.
Aller à : navigation, rechercher

Le clonage

Partant du principe qu'il y a à la fois dans la Bible, promesse de domination de la nature et mise en garde contre la convoitise de la toute puissance, la Fédération protestante propose une réflexion [...]

A propos du clonage végétal et animal, la Fédération protestante, qui émet des réserves sans toutefois les condamner, pose la question de la soumission des animaux à nos logiques de rendements.

Par contre, pour des considérations théologiques et antropologiques la Fédération juge inacceptable le clonage humain à des fins de reproduction. Considérant qu'on ne peut pas abandonner la merveilleuse invention de la procréation et de l'engendrement sexués et s'en tenir à une simple reproduction à l'identique. Non pas que que l'identité individuelle réside uniquement dans son patrimoine génétique, mais parce que l'ordre des générations et la pluralité généalogique y seraient ébranlés, et que nous ne savons pas quelles perturbations symboliques et sociales pourraient en découler.

La Fédération protestante de France souligne qu'un clone humain serait de toute façon un être unique.[...]

Source

  • Extraits du Communiqué de Presse du 16 juillet 1997, accompagnant le texte : CLONAGE - Eléments de réflexion

Voir aussi

  • Le dossier "Bioéthique"