Congrégationaliste

De Wiki-protestants.org, l'encyclopédie collaborative Protestante.
Aller à : navigation, rechercher

Les congrégationalistes

Pour le congrégationalisme, l'Eglise est l'assemblée - la congrégation - des fidèles rassemblée en un lieu donné. Chacune de ces Eglises est autonome et souveraine. Les superstructures, institutions ecclésiastiques, fédérations ou même synodes etc. ne se justifient que pour tisser des liens entre les communautés locales. Leur autorité est fonctionnelle. Historiquement, le congrégationalisme désigne les Eglises indépendantes qui se sont formées en Angleterre et qui, persécutées, se sont réfugiées en Hollande puis en Amérique pour former les premières Eglises baptistes et congrégationalistes. Les passagers du Mayflower, en 1620, étaient des congrégationalistes. Parmi les diverses Eglises qui se sont développées par la suite, certaines sont conservatrices, d'autres de tendance libérale. Ce sont surtout les Eglises dites de professants qui incarnent le congrégationalisme. Elles se nomment au pluriel pour bien signifier que la véritable Eglise est l'assemblée locale des fidèles.

D'après Jean-Paul Willaime, in Encyclopédie du Protestantisme, Cerf/labor et Fides, 1995