Conseil presbytéral

De Wiki-protestants.org, l'encyclopédie collaborative Protestante.
Aller à : navigation, rechercher
Note : Le terme de paroisse n'est guère utilisé dans les Eglises baptistes ou pentecôtistes, qui préfèrent parler d'églises locales. Elles ne parlent donc pas non plus de conseil paroissial ou presbytéral, mais de conseil d'église.

Dans ces mêmes Eglises, on ne trouve pas de conseillers presbytéraux, mais des anciens ou des diacres (les anciens participant davantage au ministère pastoral : prédication, enseignement, visites, etc.)

C'est dans l'esprit de la Réforme que les laïcs ont eu la possibilité de s'engager activement dans la vie de l'Eglise au point que des ministères ont été reconnus au même titre que celui des pasteurs.

Dans le protestantisme français (voir note ci-dessus), les Anciens sont appelés des Conseillers presbytéraux (du grec presbyteros : ancien).

Ce conseil a la charge d'entourer le pasteur et lui donne le rapport sur la vie de la paroisse. Il prépare également un cahier de charge pour le pasteur au sein de la paroisse.

La tradition protestante a attribué un rôle de surveillant aux conseillers lors des cultes ainsi que dans la vie quotidienne de la paroisse.

Aujourd'hui, les conseillers se voient confier la responsabilité en tant que personne de référence, de contact secondant le pasteur dans les visites pastorales, les moments culturels ainsi que dans ses multiples tâches administratives.

Chaque conseiller est élu par des paroissiens puis installé et béni avec imposition des mains au sein de la paroisse lors d'un culte.

Source

Samuel Mahler