Ensisheim, paroisse luthérienne

De Wiki-protestants.org, l'encyclopédie collaborative Protestante.
Aller à : navigation, rechercher
Paroisse luthérienne d'Ensisheim
France France
  • Consistoire de : Mulhouse
Lieu de culte
Contacts



Présentation

Paroisse luthérienne d'Ensisheim, 49 rue de la 1ère Armée Française 68190 Ensisheim

La paroisse luthérienne d'Ensisheim est membre de

  • l'EPCAAL (Eglise Protestante de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine)
  • elle-même membre de l'UEPAL (Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine).


Lieux de culte

  • Ensisheim : 49 rue de la 1ère Armée Française

Historique

  • ENSISHEIM

La ville est l'ancien siège de la Régence des Habsbourg jusqu'à la fin de la guerre de Trente Ans. La Régence remplissait un rôle de centre administratif ; ses attributions étaient fiscales, juridiques et défensives. Ensisheim devint aussi le premier et virulent centre de la Contre-Réforme dès 1550. Il était farouchement opposé à toute velléité de réforme et réprimait durement toute manifestation de sympathie pour la Réforme, surtout après l'installation d'un collège en 1579, dirigé par les Jésuites à partir de 1615. Après le départ des Jésuites en 1764, le collège fut transformé en Maison centrale et un poste d'aumônier protestant de prison fut créé en 1841.

Ce fut le début d'un embryon de paroisse luthérienne dans ce secteur qui allait (et qui va toujours) jusqu'à Munchhouse et Pulversheim. L'augmentation du nombre de protestants après 1870 entraîna la création d'un vicariat autonome en 1882, puis d'une paroisse, rattachée en 1938 au consistoire luthérien de Mulhouse.

Un rapport de M. le pasteur Loescher, aumônier de la Maison Centrale, daté de 1880 mentionne qu'en 1875 la paroisse protestante d'Ensisheim a été autorisée à s'associer aux cultes célébrés à l'intention des détenus de la Maison Centrale. Les détenus occupaient alors la nef et les paroissiens la tribune.

Ce même rapport mentionne qu'un culte distinct fut institué le 1er Juillet 1880, sur demande de M. le pasteur Loescher (14 Mai 1880) transmise par le Directoire en date du 29 Mai 1880.

Il est intéressant de noter que M. le pasteur Loescher avait précisé dans sa demande que l'utilisation de la chapelle par la paroisse constituait seulement "eine Toleranz, und nicht ein Mitbesitzungs- oder auch nur ein Mitbstimmungsrecht".

Le narthex de l'ancienne église des Jésuites, tronquée lors de la transformation du collège en dépôt de mendicité, puis en Maison centrale, sert de lieu de culte aux protestants (rue de la 1 ère Armée). Notons que l'accès des fidèles à la chapelle se faisait alors par la Maison Centrale, et ce jusqu'en 1940.

Les portes communiquant avec la prison ont alors été condamnées et une porte donnant accès à la chapelle depuis la rue a été réalisée.

Le premier culte dans la chapelle ainsi réaménagée a été célébré le 4 Octobre 1942.

De l'ancienne église des Jésuites, il reste une remarquable façade du 18e siècle, de style baroque, rythmée par des pilastres et creusée de niches. La porte d'entrée donne accès au lieu de culte protestant qui se trouve englobé dans l'ensemble du pénitencier.

Son orgue (H. Koulen) de 1891 de 9 jeux sur un clavier et pédalier n'a pas de tuyaux de façade; 4 panneaux en bois avec des tuyaux peints en trompe-l'oeil par un détenu tiennent lieu de façade.

L'ancien palais de la Régence abrite aujourd'hui l'Hôtel de ville.

La paroisse protestante d'Ensisheim fait partie de l'Eglise Protestante de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine (EPCAAL) - Consistoire de Mulhouse.

Voir aussi

Bibliographie

Protestants d'Alsace et de Moselle : lieux de mémoire et de vie / sous la dir. d'Antoine Pfeiffer.- Ingersheim : Saep ; Strasbourg : Oberlin, 2006

Administration

  • Président CP : Anne HEITZMANN-GEISS (pasteure)
  • Vice-Présidente : Nicole NEFF
  • Secrétaire : Daniel DUBOIS
  • Trésorière : Mireille HEID

Liens externes