Esclavage

De Wiki-protestants.org, l'encyclopédie collaborative Protestante.
Aller à : navigation, rechercher

L'esclavage

Un esclave est une personne privée de ses droits et forcée à travailler pour une autre personne censée la posséder intégralement. Ce soi-disant maître a droit de vie et de mort sur l'esclave qui voit sa condition d'homme réduite à celle d'un animal apprivoisé.

Les premiers échos sur l'esclavage remontent à environ 2000 ans av. J-C. dans la civilisation Sumer au Moyen Orient. Il était une institution reconnue d'utilité publique. Les civilisations antiques de Mésopotamie, d'Inde, de Chine et d'Egypte utilisaient les esclaves soit à des tâches domestiques dans les maisons et les commerces, soit à des grands travaux de construction ou d'agriculture. Signalons aussi les Hébreux qui étaient tenus de libérer les esclaves après un certain nombre d'années. Au Moyen Age, les pratiques esclavagistes diminuèrent sous la pression de l'Eglise. L'adoption du christianisme comme religion officielle par l'empire romain et son extension à l'Europe et à certaines parties du monde, contribuèrent à améliorer, sans toutefois l'éliminer, la condition des esclaves.

Entre le Vème et le Xème siècle, l'esclavage fut remplacé par le servage. Pendant des siècles, des centaines de millions d'êtres humains vont subir cette pratique ignominieuse jusqu'à la traite des noirs. A partir du XVème siècle, avec les besoins de main-d'œuvre pour les colonies, le commerce et l'utilisation de l'homme-marchandise sont systématisés. Ce gigantesque trafic avait vidé l'Afrique de plus de 15 millions d'humains.

Aujourd'hui encore, quoique plus subtil et moins visible, plus de 200 millions d'êtres humains sont réduits à cette dramatique condition qu'est l'esclavage. Pourtant la lutte contre cette pratique honteuse a marqué l'histoire. Elle s'achève théoriquement en 1980, lorsque le dernier pays esclavagiste notamment la Mauritanie, met officiellement fin à ce fléau.

Hope Nenonene