Gerstheim, paroisse luthérienne

De Wiki-protestants.org, l'encyclopédie collaborative Protestante.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article est une ébauche, partagez vos connaissances en l’améliorant !
Paroisse luthérienne de Gerstheim
France France
  • Dénomination : Luthérienne
  • Membre de : Eglise Protestante de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine (EPCAAL)
  • Inspection de : Dorlisheim
  • Consistoire de : Gerstheim
Lieu de culte
  • Ville : Gerstheim
  • Adresse : 20 rue Reuchlin
  • Coordonnées géographiques : 48°22'50" N, 7°41'59" E
Contacts
  • Pasteur(s) : Joachim KLEINEBREIL
  • Téléphone : 03.88.98.30.53
  • Mail(s) : jkleinebreil@gmx.de
  • Site Internet : ...



Présentation

Paroisse luthérienne de Gerstheim, 20 rue Reuchlin 67150 Gerstheim

La paroisse luthérienne de Gerstheim est membre de

  • l'EPCAAL (Eglise Protestante de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine)
  • elle-même membre de l'UEPAL (Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine).


Lieux de culte

  • ...

Historique

  • GERSTHEIM - OBENHEIM

Plusieurs seigneurs se partageaient les deux villages au 16' siècle. Louis Bock, l'un d'entre eux, introduisit la Réforme en 1546. Les églises furent détruites pendant la guerre de Trente Ans, puis reconstruites. Léglise Saint-Denis de Gerstheim est affectée au culte protestant en 1586, mais le simultaneum* y est établi en 1685. En 1868/69, l'architecte Ringeisen remplace cet ancien édifice par deux nouvelles églises néo-gothiques. Léglise protestante Saint-Guillaume se trouve rue Reuchlin, du nom de son premier pasteur. Six générations de pasteurs se succéderont dans la famille Reuchlin jusqu'en 1788. L'entrée principale abrite deux dalles funéraires gravées du 16' siècle, dont celle de Louis Bock de Gerstheim et de son épouse Agnès, née Zorn. Deux grandes tribunes latérales meublent la nef prolongée par un chœur polygonal. En face de l'église, l'ancien presbytère est une grande maison à colombage. Il a été rénové en partie par des bénévoles et transformé en foyer paroissial.

Le premier pasteur est nommé à Obenheim en 1574. L'église Saint-Rémy est utilisée par les catholiques et les protestants jusqu'à la construction de l'église catholique en 1879. Cette petite église Saint-Rémy est démolie en 1897 et les protestants font construire l'église actuelle. Son porche est en grès rose, le reste en briques rouges. Le clocher est très élevé. À l'intérieur, on remarque la nef plafonnée et le chœur arrondi et voûté.

Le vitrail central comporte une petite curiosité: Jésus en longue tunique est représenté avec deux pieds gauches ! De l'ancienne église Saint-Rémy, on a gardé une dalle funéraire, un relief gothique de saint Rémy et le grand monument funéraire de Frédéric de Sickingen (1544-1581), un des seigneurs de la localité. Le chevalier en armure se dresse dans une niche, entouré des armoiries de ses ancêtres, dont Franz von Sickingen, le protecteur de Martin Bucer. Cette œuvre de la Renaissance a malheureusement été mutilée pendant la Révolution.


Bibliographie

Protestants d'Alsace et de Moselle : lieux de mémoire et de vie / sous la dir. d'Antoine Pfeiffer.- Ingersheim : Saep ; Strasbourg : Oberlin, 2006

Site Internet

...

Administration