Geudertheim, paroisse luthérienne

De Wiki-protestants.org, l'encyclopédie collaborative Protestante.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article est une ébauche, partagez vos connaissances en l’améliorant !
Paroisse luthérienne de Geutertheim
France France
  • Dénomination : Luthérienne
  • Membre de : Eglise Protestante de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine (EPCAAL)
  • Inspection de : Brumath
  • Consistoire de : Brumath
Lieu de culte
  • Ville : Geudertheim
  • Adresse :
  • Coordonnées géographiques : ...
Contacts
  • Pasteur(s) : Claude CULLMANN
  • Téléphone : ...
  • Mail(s) : ...
  • Site Internet : ...



Présentation

Paroisse luthérienne de Geudertheim,

La paroisse luthérienne Geudertheim est membre de

  • l'EPCAAL (Eglise Protestante de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine)
  • elle-même membre de l'UEPAL (Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine).


Lieux de culte

  • Geudertheim
  • Bietlenheim

Historique

  • GEUDERTHEIM BIETLENHEIM

L'actuelle église de Geudertheim est flanquée d'une vieille tour romane. C'est certainement à cet endroit que se situait une ancienne église dédiée à saint Blaise, mentionnée dès 1120. Mathias Wurm von Erstenfeld, propriétaire de la moitié du village, voulut introduire la Réforme dans la paroisse St. Blaise en 1525. Il se heurta à l'opiniâtreté du curé Wolfgang Kômer et le culte luthérien ne fut finalement introduit qu'en 1570. Il semblerait que l'ancienne église fut remplacée en 1576. En 1709, il est fait mention d'une transformation de l'édifice qui sert uniquement aux protestants. La paroisse acquit un orgue Silbermann en 1715 ; celui-ci a été transformé aux environs de 1747 par J.P. Toussaint, puis restauré entre 1860 et 1865 par le facteur Stiehr, de Seltz.

Quatre familles catholiques seulement habitaient le village en 1747. Pour se faire pardonner ses péchés, le bourreau G. Wolff demanda en 1749, au nom de sept familles catholiques, l'attribution du chœur de l'église, situé dans la tour romane. Dans «Description de l'Alsace », Hautemer rapporte en 1780 : «Depuis une trentaine d'années, les catholiques sont entrés en possession du chœur. Ce n'est point dans le milieu, mais dans un coin de la nef qui est carrée et qui a été rebâtie de cette façon par les luthériens qui évitent autant qu'ils le peuvent la forme des églises catholiques ... Il ne se fait d'autres services catholiques que le jour de la fête du patron, et ceux de cette communion vont à Brumpt (Brumath) ».

En 1900, la construction d'une église catholique mettra fin au simultaneum*. Devenue trop exiguë, l'église fut agrandie par une nef néo-classique en 1841. En pénétrant dans l'édifice, on est surpris par l'absence d'un chœur. Au milieu du mur du fond de cette église rectangulaire se dresse la chaire; on se croirait dans un temple calviniste s'il n'y avait pas, à gauche, un enfeu gothique portant la mémoire des victimes protestantes de la Grande guerre et, à droite, un arc en plein cintre donnant accès à la tour-clocher.

De 1889 à 1903, il y eut à Geudertheim une communauté protestante contestataire, annexe de celle de Heiligenstein. Depuis 1570, année de l'introduction de la Réforme, Bietlenheim est une annexe de Geudertheim, mais possède sa propre église. Le sanctuaire, entouré d'un cimetière, a été construit en 1835 à l'emplacement de l'ancienne église St. Arbogast, mentionnée dès 1371. Une rénovation intérieure de 1962/63 a doté l'édifice d'un choeur d'aspect contemporain qui confère à l'ensemble une ambiance conviviale et propice au recueillement.


Source : Protestants d'Alsace et de Moselle. Lieux de mémoire et de vie. Ed Oberlin/saep

Site Internet

...

Administration