Goxwiller, paroisse luthérienne

De Wiki-protestants.org, l'encyclopédie collaborative Protestante.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article est une ébauche, partagez vos connaissances en l’améliorant !
Paroisse luthérienne de Goxwiller (Bourgheim)
France France
  • Dénomination : Luthérienne
  • Membre de : Eglise Protestante de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine (EPCAAL)
  • Inspection de : Dorlisheim
  • Consistoire de : Barr
Lieu de culte
  • Ville : Goxwiller
  • Adresse : 12 rue de la Gare
  • Coordonnées géographiques : 48°25'58" N, 7°28'51" E
Contacts
  • Pasteur(s) : Lalarisoa Randrianarisoa
  • Téléphone : 03.88.95.65.83
  • Mail(s) : ...
  • Site Internet : ...



Présentation

Paroisse luthérienne de Goxwiller, 12 rue de la Gare 67210 Goxwiller

La paroisse luthérienne de Goxwiller est membre de

  • l'EPCAAL (Eglise Protestante de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine)
  • elle-même membre de l'UEPAL (Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine).


Lieux de culte

  • Goxwiller : ruelle de l'Eglise
  • Bourgheim : Eglise

Historique

  • GOXWILLER

Village viticole de plaine, il forme une seule paroisse avec Bourgheim. L'église Saint-Jean (ante portam latinam), aujourd'hui encore simultanée*, a une tour-choeur du 14e ou du 15' siècle, voûtée d'arêtes, un tabernacle mural et un retable de style baroque représentant la Trinité. La nef a été souvent remaniée, de même que le haut du clocher. L'orgue Sauer, de 1812 a été restauré. Les vitraux de Ziolkowski datent de 1987-1990. Sur l'autel protestant se trouve une Bible imprimée par Hans Luft à Nürnberg en 1561. Philipp Jacob Spener, fondateur du piétisme*, prononça à Goxwiller son premier sermon, le pasteur du lieu étant allié à sa famille.

Le Meyerhof (1608), 60 rue principale, était la cour dîmière de l'abbaye de Niedermunster. Au n° 127, l'ancienne boulangerie Peter Émilie, maison en colombage à balcon de pignon de la fin du 17' siècle, a été restaurée par des bénévoles; elle est devenue le symbole d'une forte solidarité villageoise. Une curiosité : le viticulteur Kœnig produit du vin kascher.

  • BOURGHEIM

Située sur la Kirneck, Bourgheim a été une grande agglomération à l'époque gallo-romaine, comme le prouvent de nombreuses trouvailles autour du site de l'église Saint-Arbogast: fours à potiers, statuettes, monnaies. Importante encore au Moyen Âge, la localité formée de über- et Niederburgheim fut complètement ruinée par les guerres du 17' siècle.

Le clocher de l'église, avec ses fenêtres géminées et son toit en bâtière, et le chœur au Nord de la tour datent du 12' siècle, de même qu'un tympan portant un arbre de vie réemployé sur la façade Sud de la nef, reconstruite en 1740. Au contact de la tour et du chœur, deux minuscules fenêtres cintrées, posées de biais, donnent vers l'Est.

Le village conserve quelques belles fermes comme le Freihof (n° 7) avec son tilleul centenaire, qui jouissait d'un droit d'asile, ou l'ancienne auberge de la Charrue (n° 21) qui regroupe des bâtiments en colombage autour d'une cour fermée.

  • Personnalité

Jonas Boeckel (1764-1834), maire de Rothau, pasteur à Rothau de 1793 à 1803, à Gertwiller de 1803 à 1820, puis à Strasbourg Saint-Thomas, est l'ancêtre d'une lignée de médecins et de chirurgiens strasbourgeois. Frédéric Boeckel (1885- 1966), d'une dynastie de proprîétairesnégociants, maire de 1945 à 1965, est le promoteur de la Route des vins.


Bibliographie

  • Protestants d'Alsace et de Moselle, Lieux de mémoire et de vie. Ed Oberlin/Saep

Site Internet

...

Administration