Hatten, paroisse luthérienne

De Wiki-protestants.org, l'encyclopédie collaborative Protestante.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article est une ébauche, partagez vos connaissances en l’améliorant !
Paroisse luthérienne de Hatten
France France
  • Dénomination : Luthérienne
  • Membre de : Eglise Protestante de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine (EPCAAL)
  • Inspection de : Wissembourg
  • Consistoire de : Hatten
Lieu de culte
  • Ville : Hatten
  • Adresse : 1 rue Neuve
  • Coordonnées géographiques : 48°53'57" N, 7°58'38" E
Contacts
  • Pasteur(s) : Walter TECHERA-MARSET
  • Téléphone : 03.88.80.00.65
  • Mail(s) : ...
  • Site Internet : ...



Présentation

Paroisse luthérienne de Hatten, 1 rue Neuve 67650 Hatten

La paroisse luthérienne Hatten est membre de

  • l'EPCAAL (Eglise Protestante de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine)
  • elle-même membre de l'UEPAL (Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine).


Lieux de culte

  • Hatten : rue principale
  • Buhl : rue principale
  • Trimbach : rue principale


Historique

...

Site Internet

  • HATTEN

Le village, chef-lieu du Hattgau, appartient aux Lichtenberg lorsqu'ils Y introduisent la Réforme en 1557. L'aspect actuel de Hatten, sinistré à 80 % lors des combats de 1945, ne laisse plus deviner la richesse de son passé. Détruite en 1945, l'église mixte de 1784 est remplacée par deux églises confessionnelles. Dans l'église protestante inaugurée en 1964, est installé un nouvel orgue, réalisé par le facteur d'orgue Alfred Kern. La synagogue bombardée n'a pas été reconstruite, la communauté juive n'existant plus dans le village. Les pierres tombales du cimetière juif, au bord de la route menant à Seltz, restent des témoins silencieux de sa présence passée.

  • BUHL

La Réforme est introduite à Buhl en 1570 ; annexe de la paroisse de Hatten, le village appartient aux seigneurs de Fleckenstein. C'est au château de Buhl, détruit en 1805, que, le 27 mai 1720, décède HenriJacques de Fleckenstein, dernier de cette noble lignée de barons. Sur sa pierre tombale, dans le chœur de l'église protestante, le blason des Fleckenstein est coupé en deux, signe de la fin de cette dynastie. Une église mixte fut construite vers 1765 à l'emplacement de l'actuelle église protestante. En 1898, on a édifié une église pour la paroisse catholique. Les deux lieux de culte, ainsi que des habitations ont été détruits lors des combats de janvier 1945. C'est entre 1960 et 1964 que les deux édifices ont été reconstruits. Dans l'église protestante, les vitraux du maître verrier Werlé s'inspirent des récits évangéliques. Le baptistère est taillé dans une souche d'arbre par le sculpteur Raymond Keller. L'orgue Muhleisen date de 1962.

  • TRIMBACH

Trimbach, autre annexe de la paroisse de Hatten, est une ancienne possession des Fleckenstein. L'église protestante est inaugurée en 1855. À cette date, le village ne compte que 80 protestants, pour 470 catholiques et 165 juifs. La communauté israélite reste importante jusqu'aux déportations de la deuxième guerre mondiale. Ses membres sont marchands de bestiaux, colporteurs, artisans ou brocanteurs. Au bord de la route menant vers Buhl, un vaste cimetière caché par des arbres rappelle l'existence de cette communauté.


Source : Protestants d'Alsace et de Moselle. Lieux de mémoire et de vie. Ed Oberlin/saep

Administration