Jean Calvin

De Wiki-protestants.org, l'encyclopédie collaborative Protestante.
Aller à : navigation, rechercher

Jean Cauvin dit Calvin (1509-1564), théologien et réformateur, fut à l'origine des Églises réformées. Il fut un « protestant latin, formé au droit romain, penseur de l’institution et de la mesure, faisant rayonner dans l’Europe entière la langue française, et préparant Montaigne et Descartes ».

Jean Calvin.jpg

Nom : Jean Cauvin dit Calvin

Naissance : 1509 à Noyon

Décès : 1564 à Genève



Biographie

Né en 159, à Noyon, en Picardie, Jean Calvin entreprend des études d'art à Paris puis de droit à Orléans et à Bourges. Attiré par l'humanisme, il se convertit vers 1533 aux idées de la Réforme.

Il se voue alors à la composition d'ouvrages théologiques - il a été notamment un prosateur de premier plan pour la langue française, qu'il sera l'un des premiers à utiliser pour la théologie.

Après l'affaire des placards (octobre 1534, des écrits contre la messe furent affichés à Paris et à Amboise jusque dans les appartements du roi), il se rend à GenèveGuillaume Farel lui demande d'organiser la ville, réformée depuis peu.

En 1536, il publia à Bâle son œuvre majeure: l'Institution de la Religion Chrétienne, remaniée et complétée dans les éditions successives et qui fut l'un des trois ou quatre livres les plus répandus au 16e siècle.

De 1538 à 1541, il séjourna à Strasbourg. Au service de quelque 200 réfugiés de langue française, il y «dressa» la première Église réformée, avec son pasteur et son consistoire composé d'anciens et de diacres, responsables de la discipline. Ce modèle, repris par la suite à Genève avec quelques variantes, allait s'imposer à toutes les Églises réformées. Après ces trois années fructueuses à Strasbourg où il avait aussi enseigné à la Haute École, Calvin fut rappelé à Genève, où il avait déjà séjourné de 1536 à 1538. Interprète doué de la Bible dont il publia de nombreux commentaires, il dota l'Église de Genève d'Ordonnances ecclésiastiques, d'un Catéchisme, d'une Forme de prières et introduisit le chant des Psaumes dans le culte. Par ses prédications, ses interventions diverses sur le plan doctrinal et disciplinaire, par une correspondance étendue et par ses nombreuses publications, toujours rédigées avec précision et concision, Calvin a exercé une influence décisive, non seulement à Genève, mais sur les diverses Églises Européenne se réclamant de la mouvance réformée.

En 1553, après des conflits sur les rapports entre Eglise et Etat, son autorité s'accroit encore. Il est soutenu par les nombreux réfugiés français attirés à Genève par sa renommée.

Il meurt en 1564, miné par la maladie.

Théologie

Calvin s'accordait avec Martin Luther sur le thème de la justification par la foi, mais non sur la place du Christ dans la sainte cène.

Bibliographie

  • Jean Calvin Traité des Reliques 1543
  • Protestants d'Alsace et de Moselle : lieux de mémoire et de vie / sous la dir. d'Antoine Pfeiffer.- Ingersheim : Saep ; Strasbourg : Oberlin, 2006
  • Olivier Millet, Calvin : un homme, une oeuvre, un auteur, Infolio, 2008

Voir aussi

Les conférences sur Jean Calvin :