Kutzenhausen, paroisse luthérienne

De Wiki-protestants.org, l'encyclopédie collaborative Protestante.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article est une ébauche, partagez vos connaissances en l’améliorant !
Paroisse luthérienne de Kutzenhausen
France France
  • Consistoire de : Soutlz - Wissembourg
Lieu de culte
  • Ville : Kutzenhausen
  • Adresse : 1 rue des Acacias
  • Coordonnées géographiques : 48°56'04" N, 7°51'23" E
Contacts
  • Pasteur(s) : René SUSS
  • Téléphone : 03.88.80.40.56
  • Mail(s) : ...
  • Site Internet : ...



Présentation

Paroisse luthérienne de Kutzenhausen, 1 rue des Acacias 67250 Kutzenhausen

La paroisse luthérienne Kutzenhausen est membre de

  • l'EPCAAL (Eglise Protestante de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine)
  • elle-même membre de l'UEPAL (Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine).


Lieux de culte

  • Kutzenhausen : place de l'église
  • Merkwiller : place de l'église


Historique

Kutzenhausen

Ce village est propriété des Fleckenstein : ils y construisent une grange dîmière, toujours visible près de l'église. L'actuelle église protestante date de 1765 ; elle est église simultanée jusqu'à la construction d'une église catholique, inaugurée en 1905. En 1921, le facteur d'orgue Dalstein-Haerpfer, de Boulay, construit un orgue dans le buffet polychrome de l'ancien ouvrage Stiehr.

Entre les deux églises se dresse une grande maison à colombage, construite en 1727 ; c'est l'ancien siège administratif de la seigneurie et du tribunal de bailliage. Après la Révolution, ce bâtiment sert de presbytère à la fois au pasteur et au prêtre - fait rare, sinon unique, en Alsace - chaque ministre du culte occupe une aile de la grande maison. En face, un corps de ferme du 18ème siècle est ouvert au public. Aménagé en musée en 1998, il témoigne du caractère rural que la région a connu jusqu'au milieu du 20ème siècle.

Merkwiller

Merkwiller, mentionné dès le 8ème siècle, se sépare de Kutzenhausen en 1888 pour devenir une commune autonome. L'église protestante date de 1905 ; son orgue est réalisé par les frères Link. Dès la fin du 16ème siècle, les habitants de Merkwiller et des environs recueillent une matière grasse, flottant à la surface des cours d'eau, pour un usage thérapeutique et artisanal. Cette matière première est plus tard utilisée à des fins scientifiques. Alors commence l'exploitation de l'or noir, qui ne prendra fin qu'en 1970.

Avec la commune voisine de Lampertsloch, Merkwiller partage ainsi l'honneur de posséder sur son ban le plus ancien site pétrolier de France. Lieu de développement de l'industrie pétrolière, la terre de Merkwiller-Pechelbronn est également champ d'expériences en matière d'agriculture. Parmi les chercheurs qui ont œuvré dans ces domaines on peut citer les familles Le Bel et Jean-Baptiste Boussingault. Dans les années de pleine exploitation, l'industrie pétrolière de Pechelbronn emploie jusqu'à 3 000 personnes : c'est l'âge d'or de la région. À côté de leur travail de mineur, beaucoup d'ouvriers continuent à s'occuper de leur exploitation agricole. On les appelle les « ouvriers-paysans ». Des maisons d'habitation et des bâtiments administratifs, datant de cette époque, témoignent jusqu'à nos jours de l'activité minière et industrielle d'un temps révolu.

Au bord du chemin menant à Lampertsloch, une vapeur mystérieuse sort de la terre : c'est la Source des Hélions, qui déverse en pleine nature une eau à 70°. Des études en vue d'une exploitation thermale de cette richesse naturelle sont restées jusqu'à présent à l'état de projet.

L'engagement de l'Église dans un monde rural en mutation

À partir des années 1950, le monde rural et la vie des agriculteurs subissent une profonde mutation économique, familiale et humaine. Dès lors, quelques pasteurs et laïcs engagés se rencontrent régulièrement pour partager leurs expériences et analyser les problèmes posés par ces mutations. Ils créent en 1962 le Mouvement d'Action Rurale Protestant (MAR).

Ils proposent divers types de formation : séminaires pour jeunes ruraux, rencontres à thème, joumées pour femmes en milieu rural, voyages d'études, stages pour pasteurs en milieu rural, à la fois à la Maison des Equipes Unionistes Luthériennes à Neuwiller-lès-Saverne et au Liebfrauenberg. Venus de l'Outre-Forêt, du Pays de Hanau ou de l'Ackerland, les participants à ces rencontres bénéficient d'un vaste partage d'idées et d'expériences. C'est ainsi qu'à Kutzenhausen une "Communauté d'utilisation de machines agricoles" (avec gestion financière commune) permet à six exploitants de mettre en commun, pendant une dizaine d'années, compétences et outils de travail. Une nouvelle conception de la gestion du temps et des biens (terres, machines, finances) est née. Elle inspirera par la suite de nombreux projets similaires.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

  • Protestants d'Alsace et de Moselle : lieux de mémoire et de vie / sous la dir. d'Antoine Pfeiffer.- Ingersheim : Saep ; Strasbourg : Oberlin, 2006

Notes et références


Administration