Langensoultzbach, paroisse luthérienne

De Wiki-protestants.org, l'encyclopédie collaborative Protestante.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article est une ébauche, partagez vos connaissances en l’améliorant !
Paroisse luthérienne de Langensoultzbach
France France
  • Dénomination : Luthérienne
  • Membre de : Eglise Protestante de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine (EPCAAL)
  • Inspection de : Wissembourg
  • Consistoire de : Woerth
Lieu de culte
  • Ville : Langensoultzbach
  • Adresse : 83 rue principale
  • Coordonnées géographiques : 48°57'47" N, 7°44'15" E
Contacts
  • Pasteur(s) : Carole ARBOGAST
  • Téléphone : 03.88.09.31.09
  • Mail(s) : ...
  • Site Internet : ...



Présentation

Paroisse luthérienne de Langensoultzbach , 85 rue Principale 67360 Langensoultzbach

La paroisse luthérienne Langensoultzbach est membre de

  • l'EPCAAL (Eglise Protestante de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine)
  • elle-même membre de l'UEPAL (Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine).


Lieux de culte

  • Langensoultzbach : 83 rue principale
  • Mattstall


Historique

  • LANGENSOULTZBACH

La route qui mène à ce village longe le ruisseau du Soultzbach, qui jadis a fait tourner plusieurs moulins. Comme l'indique le nom de Langensoultzbach, le village s'étire tout en longueur. Au fil des siècles, la communauté villageoise est ballottée entre clergé et noblesse. Au 13e siècle, Langensoultzbach appartient à l'évêché de Strasbourg. Domaine convoité et acquis entre autres par les seigneurs de Lichtenberg, le village passe en 1602 aux mains des Eckbrecht de Durckheim, qui, dès 1535, en possédent la partie haute (Oberdorf). C'est sous l'égide de cette famille qu'est introduite la Réforme. Plusieurs stèles de la famille des barons de Durckheim ornent l'entrée de l'église. Devant l'église est conservée la pierre tombale de Théoderich Weidemann, premier pasteur de Langensoultzbach, en fonction de 1554 à 1600.

En 1685, les catholiques du lieu se voient reconnaître l'usage du chœur de la vieille église. Saccagé en 1793, le lieu de culte est restauré et utilisé jusqu'en 1844. Un nouveau sanctuaire de style néo-roman le remplace en 1847. L'orgue Stiehr-Mockers date de la même année.

Par la même occasion, le simultaneum* devait être aboli. À l'arrière de la nouvelle église est édifiée une chapelle réservée aux catholiques. Toutefois, aucune messe n'y est célébrée, le curé de Wœrth l'estimant à l'époque trop petite. C'est dans cette chapelle qu'est aménagé en 1997 le site «Dieux, déesses et sanctuaires des Vosges du Nord ». Des stèles gallo-romaines y sont exposées. Découvertes près du village, elles représentent les divinités les plus répandues en Alsace du Nord. Un bel aménagement paysager, réalisé à la même époque autour de l'église, rassemble de vieilles pierres tombales.

  • MATTSTALL

La paroisse protestante est annexe de celle de Langensoultzbach. L'église actuelle remplace une chapelle mentionnée pour la première fois en 1474. Édifiée de 1785 à 1787, elle abrite un orgue Stiehr-Mockers, datant de 1841. Dans son clocher deux cloches font entendre leurs voix, l'une datant de 1787 et l'autre de 1838. La colombe au rameau d'olivier, sur la face antérieure de l'autel, est une marqueterie de 2001, signée Grigoré Popp, artiste roumain qui vit à Lembach.


Source : Protestants d'Alsace et de Moselle. Lieux de mémoire et de vie. Ed Oberlin/saep

Site Internet

...

Administration