Morave

De Wiki-protestants.org, l'encyclopédie collaborative Protestante.
Aller à : navigation, rechercher

Le mouvement des Frères Moraves aussi appelés Frères Tchèques s'est détaché du mouvement hussite. Jean Huss (1368-1415), a été théologien de l'Université de Prague et réformateur ; considéré comme l'un des fondateurs de la nation et de la langue tchèques ; excommunié, il fut condamné au bûcher à Constance.

Le mouvement fut fondé en 1457 à Kunwald en Bohême et organisé en "Union des Frères" vers 1470. Ceux-ci pratiquent la mise en commun des biens, prônent la non-résistance au mal et l'esprit de fraternité dans leurs petits groupes de fidèles. Ils lisent leur clergé et rejettent la hiérarchie officielle.

Exilés de Bohême en 1548, ces précurseurs de la Réforme du XVIe siècle s'installèrent alors en Moravie et jouèrent un rôle important dans la culture nationale tchèque, surtout en traduisant la Bible en langue vulgaire appelée la "Bible de Kraslice".

Parmi les figures illustres du moravisme, il faut citer Nicolas, comte de Zinzendorf, qui reçut les Frères Moraves dans sa propriété de Herrnhut, d'où le mouvement rayonna dans le monde entier.