Musée du protestantisme dauphinois

De Wiki-protestants.org, l'encyclopédie collaborative Protestante.
Aller à : navigation, rechercher

e-mail :mdpd@wanadoo.fr

site : http://www.museeduprotestantismedauphinois.com

Le Poët-Laval est un village médiéval pittoresque, ancienne commanderie des chevaliers de St-Jean de Jérusalem passés à la Réforme au XVIème siècle. Le musée est installé dans une ancienne demeure du XVème siècle, devenue temple au XVIIème siècle. Il est avec celui du collet de Dèze en Lozère le seul temple qui n'ait pas été abattu à la Révocation. Le Musée, créé en 1961, essaie de présenter les grandes périodes de l'histoire du protestantisme en dauphiné sans oublier que les colporteurs vaudois ont diffusé dès le XIIème siècle le message évangélique...

Là sont rassemblés des documents et des objets qui permettent de jalonner les étapes de cette histoire : - la Réforme avec le dauphinois Guillaume Farel, l'implantation des premières églises, les guerres de religion et le régime de l'édit de Nantes. - une deuxième étape à partir de la Révocation, avec les persécutions, Isabeau Vincent et le prophétisme, l'Eglise du "Désert". - la Révolution de 1789 inaugure une troisième période marquée par la restauration de l'Eglise, les "Réveils" puis la recherche d'une unité spirituelle avec Tommy Falot et Marc Boegner. - pendant la deuxième guerre mondiale, la Résistance et le sauvetage des Juifs ont une réalité parmi les protestants dauphinois ; et depuis 40 ans l'oecuménisme est une exigence pour ceux qui espèrent une "nouvelle réforme".

Une collection de mosaïques contemporaines est présentée dans une salle du musée : elles évoquent des thèmes bibliques, religieux ou poétiques.

A côté du musée, une bibliothèque est à la disposition des étudiants et des chercheurs, français et étrangers, qui peuvent y trouver non seulement des ouvrages rares, mais aussi des archives diverses : registres paroissiaux, archives de famille, correspondance, etc.

Chaque année, une exposition provisoire est consacrée à un thème particulier : les protestants dauphinois pendant la deuxième guerre mondiale, les vaudois, L'Eglise française de londres et la présence des réfugiés en Grande-Bretagne, le quatrième centenaire de l'Edit de Nantes, le neuvième centenaire de l'ordre de Saint Jean de Jérusalem, etc. L'inauguration de ces expositions est l'occasion de conférences et de rassemblements.

Le Musée marque le point de départ du "Chemin des Huguenots" (site: http://www.surlespasdeshuguenots.eu/ ) Un sentier de grande randonnée de 1400 km, l'un des plus longs d'Europe. Il suit le tracé historique de l'exil des protestants jusqu'à l'Allemagne, entre 1685 et 1690, après la révocation de l'Édit de Nantes Pierre Bolle (Conservateur du musée)