Pierre Valdo

De Wiki-protestants.org, l'encyclopédie collaborative Protestante.
Aller à : navigation, rechercher
Pierre  Valdo
Surnom :
Naissance : 1140 ?
Nationalité : Italien
Confession religieuse :


Note : -> Deux sources à harmoniser

Valdo ou Valdès, fondateur du mouvement vaudois. Riche marchand, originaire de Lyon, il se convertit vers l'an 1170, vendit tous ses biens pour vivre dans la pauvreté et se consacrer à la prédication. Il fut suivi bientôt par un groupe d'hommes qu'on appela d'abord «les pauvres de Lyon ». Le pape refusa à ces laïcs l'autorisation de prêcher. Accusés de schisme et d'hérésie, les vaudois furent persécutés. Néanmoins, le mouvement s'étendit dans le Sud de la France, en Italie, dans les pays germaniques et en Bohême, toujours fidèle à sa double vocation: pauvreté et diffusion de la Bible en langue vulgaire. Au 16e siècle, les Vaudois se rallièrent à la Réforme (Synode de Chanforan de 1532).

________________________


Fondateur du mouvement vaudois, Valdo (qu'on appelera plus tard Pierre Valdès) est un riche marchand de Lyon qui décide de se consacrer à la prédication de l'Evangile. Il vend tous ses biens, et, avec quelques amis, témoigne librement de sa foi sur la place publique. Les "pauvres en Christ" ou "Pauvres de Lyon" ne cherchent pas à créer un ordre religieux ou à se séparer de l'Eglise. En 1179, ils vont jusqu'à Rome, pour demander une autorisation de prêcher, autorisation qui leur est d'abord accordée. Mais bien vite, l'exigence spirituelle de ces laïcs inquiète. Ils sont expulsés de Lyon et se répandent dans la vallée du Rhône, la Provence. Dès 1180, ils sont accusés de refus de soumission à la hiérarchie, et bientôt d'hérésie. Les Vaudois sont excommuniés au concile de Vérone en 1184. Ils poursuivent leur expansion en Italie, en Allemagne, et jusqu'en Bohême, où meurt Valdo.

Bibliographie

Protestants d'Alsace et de Moselle : lieux de mémoire et de vie / sous la dir. d'Antoine Pfeiffer.- Ingersheim : Saep ; Strasbourg : Oberlin, 2006