Riedisheim, paroisse réformée de Riedisheim-Rixheim

De Wiki-protestants.org, l'encyclopédie collaborative Protestante.
Aller à : navigation, rechercher
Paroisse de Riedisheim-Rixheim
France France


  • Consistoire de : Mulhouse
Lieu de culte
  • Ville : Mulhouse
  • Adresse : 12 rue de la Marne
  • Coordonnées géographiques : 47°44'56" N, 7°21'42" E
Contacts



Présentation

Paroisse réformée de Riedisheim-Rixheim, 12 rue de la Marne 68400 Riedisheim

Lieux de culte

  • Riedisheim : Temple, 12 rue de la Marne
  • Rixheim : Temple, 8 rue Wilson


La paroisse réformée de Riedisheim-Rixheim est membre de

  • l'EPRAL (Eglise Protestante Réformée d'Alsace et de Lorraine)
  • elle-même membre de l'UEPAL (Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine).


Historique

  • RIEDISHEIM - RIXHEIM

Jadis petit village catholique, agricole et viticole, Riedisheim est devenu une banlieue résidentielle de Mulhouse, et dont environ cinq pour cent des familles sont protestantes. Après 1870, de nombreux fonctionnaires allemands trouvent habitation dans la commune, mais leur départ à la fin de la Grande guerre fait décroître le nombre de protestants qui va se stabiliser à environ 350 foyers auxquels s'ajoutent 250 familles dans la diaspora.

La paroisse de Riedisheim en tant que telle, avec Rixheim (ancien vicariat) comme annexe, fut créée en 1908. Paul Kullmann, propriétaire de la «Ferme» 14 à Riedisheim et gendre de Gustave Dollfus, lègue à la paroisse le terrain sur lequel sera construit un charmant temple en 1925 dont le style est très personnel. Des locaux paroissiaux y sont aménagés en sous-sol. Trois ans plus tard s'y ajoutera un presbytère, les deux édifices étant situés dans un parc appelé «Jardin Gustave Dollfus », 12, rue de la Marne.

L'autre lieu de culte, chronologiquement antérieur, se trouve à Rixheim, 8, rue Wilson. Les ouvriers et les employés de l'usine de papiers peints créée par «MM. Zuber et Cie» formaient une communauté protestante d'une centaine de personnes pour laquelle un culte fut célébré à partir du premier mai 1842 dans une salle de ces établissements. Neuf ans après fut inaugurée une chapelle aujourd'hui disparue et remplacée par le temple actuel en 1930. Il servit pour la première fois lors du mariage d'une fille Zuber.

Le secteur de la dissémination qui s'étend dans un quadrilatère Rumersheim, Petit-Landau, Steinbrunn-le-Haut et Riedisheim, soit seize communes, comprend des villages situés dans la Hardt le long du canal d'Alsace. La création de lotissements y amène des familles protestantes qui travaillent principalement dans les entreprises Peugeot-Mulhouse, Rhône-Poulenc à Chalampé, PEC-Rhin à Ottmarsheim ou encore dans la chimie bâloise. Un pasteur habite le presbytère de Riedisheim, l'autre dans une maison de Rixheim, acquise récemment par la commune pour servir de presbytère.


Sous l’impulsion d’une famille protestante d’industriels, les Zuber, une petite communauté réformée vit le jour en 1842. Jusqu’au début du XXe siècle, les protestants riedisheimois étaient officiellement rattachés à la paroisse de Rixheim. Depuis 1873 des ateliers du Chemin de Fer ont attiré de nombreuses familles protestantes venues du Bas-Rhin (beaucoup étaient luthériennes). En 1908, date de la création du poste de Riedisheim, la paroisse enregistrait 700 membres.

Les protestants de Riedisheim forts de leur supériorité numérique exigèrent la création début du XXe siècle d’une nouvelle paroisse avec un paroisse à plein temps. En 1908, la paroisse de Rixheim devint « Riedisheim-Rixheim ». Le temple fut construit en 1925. Malgré de fortes réticences de la part de la famille Zuber de Rixheim, la paroisse a maintenant deux temples, couvre une vingtaine de villes et a deux postes pastoraux.


  • Personnalités

Gustave Dollfus (1829-1905). Né à Mulhouse, mathématicien, chimiste, ingénieur, il contribua à assurer à la maison DMC sa renommée mondiale. Ses recherches furent consacrées au tissage, aux appareils de mesure, au fonçage des puits, aux quantités d'eau puisée dans l'Ill, à la ventilation et l'humidification des ateliers, aux grues à vapeur, à la meunerie et à la boulangerie Armengaud, aux glaciers et phénomènes erratiques. Mais il suivit son désir de se consacrer à l'agriculture en accédant à la propriété de la ferme de Riedisheim qu'il transfarma en établissement agricole modèle. Il étudia l'utilisation de l'engrais artificiel, la stérilisation du lait et la vinificatian. Ses vignobles de Riedisheim et Rixheim lui permirent de mettre au point une nouvelle taille de vigne.

Les Zuber : l'ancienne commanderie de l'ardre teutonique construite sous Louis XV à Rixheim est un bel exemple d'une architecture française de style classique dans le Haut-Rhin. Le corps central est de 1735. L'édifice est agrandi, rénové et acheté à la fin du siècle par la Manufacture des papiers peints Hartmann, Risler et Cie, dont Jean Zuber est l'associé. Seul propriétaire cinq ans plus tard, il créa la raison saciale «Jean Zuber et Cie », entreprise qui va se spécialiser dans la production de papiers peints panoramiques.

Jean Zuber (1773-1832) est alors le premier d'une grande lignée de successeurs. Son fils mettra en œuvre une politique sociale du patronat.

Jean-Henri Zuber (1846-1909) est un peintre paysagiste, dessinateur et aquarelliste renommé (œuvres aux musées d;tJ./tkirch et de Mulhouse).

Christian Zuber (1930-2005), l'un de ses descendants, sera cinéaste animalier, feNent militant au sein du WWF et rendu célèbre par ses émissions télévisées «Caméra au Poing ».


Bibliographie

Protestants d'Alsace et de Moselle : lieux de mémoire et de vie / sous la dir. d'Antoine Pfeiffer.- Ingersheim : Saep ; Strasbourg : Oberlin, 2006

Administration

La paroisse recouvre un territoire qui va de Mulhouse à la frontière allemande (une trentaine de kilomètres), puis de Blodelsheim, limite d’avec l’Eglise Luthérienne jusqu’à Niffer (une quarantaine de kilomètres). L’ensemble de la paroisse recouvre une population d’environ 30 000 habitants pour environ un peu plus de 1000 réformés (environ 400 familles). Deux lieux de cultes, deux temples, deux grandes salles de réunions et un ensemble de trois petites salles de réunions, un grand terrain (jeux de volley-ball).

Les horaires des cultes sont décalés (9h30 pour l’un et 10h pour l’autre) pour permettre au prédicateur de passer d’un lieu à un autre facilement. Dans les deux lieux, des liturges prennent en charge les moments liturgiques. Plusieurs prédicateurs laïcs interviennent lorsque les pasteurs sont absents.