Weitbruch, paroisse luthérienne

De Wiki-protestants.org, l'encyclopédie collaborative Protestante.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article est une ébauche, partagez vos connaissances en l’améliorant !
Paroisse luthérienne de Brumath
France France
  • Dénomination : Luthérienne
  • Membre de : Eglise Protestante de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine (EPCAAL)
  • Inspection de : Brumath
  • Consistoire de : Brumath
Lieu de culte
  • Ville : Weitbruch
  • Adresse :
  • Coordonnées géographiques : ...
Contacts
  • Pasteur(s) : Jean-Pierre SIEFER
  • Téléphone : 03.88.72.30.15
  • Mail(s) : ...
  • Site Internet : ...



Présentation

Paroisse luthérienne de Weitbruch,

La paroisse luthérienne Weitbruch est membre de

  • l'EPCAAL (Eglise Protestante de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine)
  • elle-même membre de l'UEPAL (Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine).


Lieux de culte

  • Weitbruch

Historique

  • WEITBRUCH

Les protestants de Weitbruch ont été desservis par la paroisse de Gries jusqu'à la création d'un poste pastoral en 1839. Leur premier pasteur est arrivé en 1844.

Une église dédiée à sainte Agathe, située en-dehors du village sur le «Kirchberg» est mentionnée dès le 13e siècle. Elle a servi de lieu de culte aux protestants après l'introduction de la Réforme en 1570. Cette église fut abandonnée à la construction d'un nouvel édifice dans l'enceinte du cimetière, au centre du village, en 1663. C'est dans cette nouvelle église que le simultaneum* fut introduit en 1686. Protestants et catholiques y ont célébré leurs cultes pendant 186 années. Au cours de cette période, deux conflits ont ébranlé les deux communautés.

En 1808, l'église fut dotée d'une nouvelle cloche, en remplacement de celle qui fut réquisitionnée en 1792. Pendant presque trois ans, les catholiques revendiquèrent le droit exclusif d'utiliser seuls cette cloche pour sonner le glas. En 1811, les autorités préfectorales mirent fin au conflit en autorisant les protestants à utiliser la même cloche. En 1840, les protestants avaient déposé une demande d'attribution d'une heure supplémentaire le dimanche, pour célébrer un deuxième culte. Cette initiative déclencha des hostilités que ni la commune, ni le consistoire, ni le directoire, ni l'évêché, ni même les autorités préfectorales n'arrivèrent à dominer. Finalement, le ministère de l'Intérieur trancha la question en 1844 en accordant aux protestants l'heure demandée ! Mais cette décision n'a pas satisfait les catholiques : ils revendiquèrent la construction d'une église bien à eux. Le chantier débuta en 1868 et la nouvelle église fut inaugurée le 5 mai 1872. Ce fut la fin du simultaneum et des conflits qu'il avait entraînés.

En 1875, une nouvelle église luthérienne, de style néogothique très semblable à celui de l'église catholique, fut construite à l'emplacement de l'ancienne église simultanée (rue de Brumath). Une partie des vitraux, représentant des scènes de la Réforme et de la vie de Martin Luther* datent de cette époque ; d'autres ont été réalisés en 1918. Des deux côtés de la chaire, les plus récents, de Werlé, datant de 1945 représentent l'arbre de Jessé, à gauche et Jésus et les 12 disciples, à droite. L'orgue Stiehr, de 1872, vient d'être restauré.

En 1923, le futur empereur du Japon, Hirohito, et son épouse, ont séjourné au presbytère de Weitbruch. Le jeune prince était devenu l'ami du fils du pasteur Adam, alors qu'il faisait ses études à Paris.


Source : Protestants d'Alsace et de Moselle. Lieux de mémoire et de vie. Ed Oberlin/saep

Site Internet

...

Administration