Wintersbourg, paroisse luthérienne

De Wiki-protestants.org, l'encyclopédie collaborative Protestante.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article est une ébauche, partagez vos connaissances en l’améliorant !
Paroisse luthérienne de Wintersbourg
France France
  • Dénomination : Luthérienne
  • Membre de : Eglise Protestante de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine (EPCAAL)
  • Inspection de : La Petite Pierre
  • Consistoire de : Fénétrange
Lieu de culte
  • Ville : Wintersbourg
  • Adresse : 4 rue du Charron
  • Coordonnées géographiques : 48°47'12" N, 7°11'22" E
Contacts
  • Pasteur(s) : Marie BESSET
  • Téléphone : 03.87.07.70.24
  • Mail(s) : ...
  • Site Internet : ...



Présentation

Paroisse luthérienne de Wintersbourg, 4 rue du Charron 57635 Wintersbourg

La paroisse luthérienne de Wintersbourg est membre de

  • l'EPCAAL (Eglise Protestante de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine)
  • elle-même membre de l'UEPAL (Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine).


Lieux de culte

  • Wintersbourg : Eglise protestante
  • Zilling : Eglise protestante
  • Schalbach : Eglise protestante

Historique

  • WINTERSBOURG

Contrairement à de nombreux autres villages protestants de l'Alsace Bossue, Wintersbourg ne fut pas intégré après la Révolution française au département du Bas-Rhin et se trouve aujourd'hui en Moselle. La paroisse protestante est sans conteste une des plus anciennes de la région. La Réforme fut introduite à partir de 1556 dans ce lieu qui faisait partie du comté de La Petite-Pierre au 16' siècle. Au cours de l'histoire, de nombreuses paroisses de la région, situées souvent à plusieurs kilomètres les unes des autres, étaient desservies par le pasteur de Wintersbourg. Sous le gouvernement militaire de Louvois, les villages réformés voisins, appartenant au comté de Nassau-Saarwerden, se virent interdire la pratique de leur religion. Le pasteur luthérien Johann Georg Windenius, en poste à Wintersbourg de 1686 à 1688, fut arrêté et envoyé, couvert de chaînes, à la prison de la forteresse de Metz parce qu'il avait enseigné le catéchisme à deux réformés d'un village catholique de la région !

L'ancienne église de Wintersbourg a été entièrement détruite par le feu les 20 et 21 février 1939. L'édifice actuel possède de beaux vitraux représentant pour l'essentiel l'archange Saint Michel combattant le dragon, Jean-Baptiste, l'Annonciation et la Nativité.

Dans l'ancien cimetière, derrière l'église de Wintersbourg, se trouvent des pierres tombales remarquables. L'une est celle d'un officier; l'inscription en langue allemande peut être traduite ainsi: «Ici repose en un doux sommeil jusqu'au grand jour de la moisson la dépouille mortelle de celui qui, dans sa vie, était aimé de tous et qui, dans sa mort, fut pleuré par tous, celle de monsieur Frédéric Guillaume de Lutzow, commandant au régiment «Royal Deux-Ponts », régiment d'infanterie royal de France. Il était né à Neuwied le 17 mai 1758. Il est mort à Réding le 15 décembre 1786, âgé de 28 ans, 6 mois et 28 jours.»

  • SCHALBACH

L'ancienne église de cette autre annexe de Wintersbourg avait été restaurée en 1893. Reconstruite et rénovée, elle a été solennellement inaugurée en octobre 1952.


Bibliographie

Protestants d'Alsace et de Moselle : lieux de mémoire et de vie / sous la dir. d'Antoine Pfeiffer.- Ingersheim : Saep ; Strasbourg : Oberlin, 2006

Site Internet

...

Administration