John Keble

De Wiki-protestants.org, l'encyclopédie collaborative Protestante.
Aller à : navigation, rechercher
John Keble à 25 ans

John Keble fut prêtre anglican et poête.

Sa vie

Né le 25 avril 1792 à Fairford (Gloucestershire), il fut ordonné prêtre en 1816, il étudia à Oxford et y fut tuteur de 1818 et 1823 avant d’aller aider son père, lui aussi prêtre anglican, dans sa paroisse.

En 1827, il publia The Christian Year, recueil de poêmes pour les dimanches et les fêtes religieuses. Ce livre eut un immense retentissement et contribua plus que tout autre à répandre les idées High Church. On se souvient également de son recueil de poêmes pour enfants Lyra Innocientium, de son édition du Psautier et de son hymne "O God of mercy, God of might".

Portrait de John Keble

Il fut professeur de poésie à Oxford de 1831 à 1841 puis, à partir de 1836 et jusqu’à sa mort, curé de campagne à Hursley (Hampshire), où il déploya un zèle resté légendaire.

Le 14 juillet 1833, par son sermon sur l'"apostasie nationale" prononcé dans la chapelle de l’université, il lança le mouvement d’Oxford, qui visait à raviver les racines catholiques de l’Eglise d’Angleterre. D’abord initié en réponse à une tentative de l’Etat de s’approprier des fonds et des biens de l’Eglise, le mouvement élargit son action aux domaines pastoraux et théologiques.

Keble écrivit 9 des 90 Tracts for the Times édités par John Henry Newman et destinés à répandre les idées du mouvement, notamment sur l’importance de la Tradition et de la succession apostolique.

Il mourut le 29 mars 1866 à Bournemouth (Hampshire).

Collège

Le Keble College à Oxford fut fondé en 1869.

Callendrier

John Keble est fêté dans la communion anglicane le 14 juillet.