Nikolaus Ludwig von Zinzendorf

De Wiki-protestants.org, l'encyclopédie collaborative Protestante.
Aller à : navigation, rechercher

Zinzendorf, Nikolaus Ludwig von (1700-1760).

À la suite de 1'Alsacien Philippe Jacques Spener dont il était le filleul, et sous l'influence de Francke à Halle, ce comte, d'illustre ascendance, fut l'une des grandes figures du piétisme. Accueillant sur ses terres de Lusace des persécutés, principalement les Frères moraves, descendants spirituels des Hussites, il les installa à Herrnhut, qui devint une communauté dynamique dont Zinzendorf sera le dirigeant (Vorsteher).

Poète, prophète, grand voyageur, organisateur et mystique, Zinzendorf se situait pour l'essentiel dans la tradition luthérienne, mais il dut se résoudre à voir évoluer sa communauté et toutes celles qui en étaient issues vers le statut d'Églises libres.

L'attachement exclusif à Jésus se traduisait, à l'occasion, par une vénération de son sang et par un langage sentimental. Mais l'influence de Zinzendorf fut indéniable, en Allemagne d'abord puis en Angleterre (méthodisme) et dans des terres de mission comme en Inde. Certaines pratiques comme le tirage au sort, notamment pour le choix des mots d'ordre bibliques que Zinzendorf faisait distribuer chaque matin à ses fidèles, ont perduré jusqu'à nos jours sous la forme de «Paroles et Textes », petit livret édité depuis 1731 et traduit aujourd'hui en de nombreuses langues. Ces versets bibliques et strophes de cantiques nourrissent la méditation quotidienne de nombreux protestants dans le monde entier.


Bibliographie

Protestants d'Alsace et de Moselle : lieux de mémoire et de vie / sous la dir. d'Antoine Pfeiffer.- Ingersheim : Saep ; Strasbourg : Oberlin, 2006