Pechelbronn

De Wiki-protestants.org, l'encyclopédie collaborative Protestante.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article est une ébauche, partagez vos connaissances en l’améliorant ou classez-le dans une catégorie d’ébauches !


Les richesses du sous-sol

Dès le 16ème siècle, on connaît dans la région cette matière grasse, nageant à la surface des flaques et cours d'eau. Les sangliers s'y roulent avant de se frotter contre un tronc d'arbre : ainsi ils se débarrassent de la vermine.

Une chronique de 1592 rapporte : « II existe à Lampertsloch au lieu-dit Baechelbronn, au milieu d'un pré, un puits qui donne une matière noire et grasse ; son odeur est celle du pétrole. Les gens pauvres l'utilisent pour graisser leurs chariots et pour soigner les plaies qui ne veulent pas cicatriser. Non loin de là se trouve un rocher dont on extrait une pierre noire ; on peut pétrir cette masse comme de la cire réchauffée (probablement du bitume noir).»

En 1734, le médecin Jean Théophile Hoeffel, fils d'un pasteur de Woerth, rédige une thèse de doctorat en médecine : « Histoire de la source d'huile de la vallée de Lampertsloch ». Il y évoque les affleurements de sable bituminé ou d'asphalte dans la région, ainsi que les méthodes rudimentaires de leur extraction. « Les paysans recueillaient l'huile qui flotte à la surface de l'eau avec une planchette ». Le futur médecin traite aussi des propriétés curatives de cette huile et décrit, expériences à l'appui, les méthodes de distillation qui donnent du pétrole lampant et inflammable. Les bases de l'exploitation industrielle de cette richesse naturelle sont posées. Entre le début et la fin de l'histoire de l'or noir dans le «Karischschmier/ëmdei, seront creusées 450 kilomètres de galeries, d'une profondeur variant de 70 à 400 mètres ».

En deux siècles, on aura extrait trois millions de tonnes de pétrole, soit un tiers de la production quotidienne de l'OPEP aujourd'hui. La concurrence s'avère impossible : c'est la raison de la fermeture définitive de l'exploitation en 1970.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

  • Protestants d'Alsace et de Moselle : lieux de mémoire et de vie / sous la dir. d'Antoine Pfeiffer.- Ingersheim : Saep ; Strasbourg : Oberlin, 2006

Notes et références